Présidence CCVA Acte IV

Il est 18h50, l'esprit de la verte vallée règne au sein du conclave des jurats communautaires réunis pour la quatrième fois (à ceci près que la séance est publique, de nombreux citoyens étant venus y assister). La fumée blanche est enfin sortie de la Mairie d'Accous et a laissé échapper le nom de, ...

Mme Elisabeth Médard Présidente de la Communauté de Communes de la Vallée d'Aspe,

 

et pour les Vice-Présidents, il faudra attendre 20h00, le temps de quelques tours de scrutins :

 

M. Henri Bellegarde 1er Vice-Président,

 

M. Alain Camsusou 2ème Vice-Président,

 

M. Jean-Michel Boulanger 3ème Vice-Président.

Depuis 18h00, cette séance de renouvellement de l'équipe dirigeante de la Communauté de Communes est un grand moment de la Vallée d'Aspe.

 

M. René Rose, Président de la CCVA ouvre la séance et installe nominativement les nouveaux conseillers communautaires, ainsi que les suppléants par ordre alphabétique des communes.

 

« C'est un instant solennel », il rappelle la création du SIVOM en 1967.

 

Les délégués dont le nombre passe de 31 à 20 prennent connaissance du document de fonctionnement de la CCVA, des arrêtés préfectoraux, dont celui créant la CCVA le 30 décembre 1994 et des compétences données à cette institution territoriale.

 

Pour une dernière fois, M. Rose remercie la Vallée d'Aspe de l'avoir aidé à remplir sa mission tout au long de ses mandats de Maire et de Président de la CCVA, en faisant un éloge vibrant de ce Territoire auquel il est attaché et dans lequel il profitera de sa retraite en compagnie de son épouse.

 

M. Rose appelle ensuite M. Pierre-Félix Cauhapé, doyen des délégués à présider l'élection, les deux délégués les plus jeunes, Gérard Burs et Didier Isson étant appelés à remplir le rôle d'assesseur du vote.

 

Poignée de main entre la nouvelle et l'ancien Président
Poignée de main entre la nouvelle et l'ancien Président

Le doyen appelle donc les candidatures à la Présidence, deux candidats qui s'étaient déjà fait connaître à l'Acte III des conciliabules pré-électoraux se proposent :

 

Mme Elisabeth Médard, 1ère Vice-Présidente sortante et Maire d'Etaut, elle fait l'éloge de M. Rose et affirme sa volonté de contribuer au développement de la Vallée, compte tenu des différentes visions de ses pairs. Elle souhaite favoriser la croissance de la population avec le maintien des services qui vont avec.

 

L'autre candidat, M. Alain Camsusou, nouveau Maire d'Escot, très ému et tout intimidé souhaite lui pour sa part vouloir travailler en équipe, avec pour mission de « penser à vous » en s'adressant à la nombreuse assistance très representative de la société civile présente dans la salle.

 

Résultat du scrutin : 10 voix pour Elisabeth Médard, 9 voix pour Alain Camsusou et 1 vote blanc.

 

Mme Elisabeth Médard est élue à la majorité absolue, c'est la première femme à occuper le siège de la Communauté de Communes de la Vallée d'Aspe.

 

Est débattu ensuite le nombre de Vice-Présidents, 2, 3 ou 4 : Elisabeth Médard propose 2 postes, Jean-Pierre Chourrout-Pourtalet souhaite 3 postes et Frédéric Cachelou également, en fonction du nombre de commissions amenées à travailler sur les dossiers principaux.

 

Aprés un scrutin multiple, le nombre de Vice-Présidents est finalement arrêté à 3.

 

Seul 1 candidat pour la 1ère Vice-Présidence : Henri Bellegarde qui est élu en 1 tour par 16 voix, contre 1 voix libre pour Alain Camsusou et 3 votes blancs.

 

Pour la 2éme Vice-Présidence, 3 candidatures se proposent : Alain Camsusou, Jean-Michel Boulanger et Frédéric Cachelou, recueillant respectivement 6 voix pour les deux premiers et 8 pour le dernier. Un deuxième tour recueille exactement le même nombre de voix, nécessitant un troisième tour où les candidats seront départagés à la majorité relative, Jean-Michel Boulanger se désiste alors, Alain Camsusou qui est élu 2éme Vice-Président recueille 11 voix contre 9 pour Frédéric Cachelou.

 

Pour la 3éme Vice-Présidence, 2 candidatures se proposent : Jean Gastou et Jean-Michel Boulanger. Ce dernier est élu 3éme Vice-Président en recueillant 11 voix contre 5 pour le premier, 1 voix libre pour Frédéric Cachelou et 2 votes blancs.

 

Il est 20h00 montre en main, La nouvelle Présidente Elisabeth Médard fixe la date du prochain Conseil Communautaire le 15 mai à 18h00.

 

Le nouveau Conseil Communautaire de la Vallée d'Aspe et son bureau élu le 2 mai 2014
Le nouveau Conseil Communautaire de la Vallée d'Aspe et son bureau élu le 2 mai 2014

Profitant de la parole donnée, Jean Lassalle annonce qu'à ce jour il ne suscitera plus de polémique amenée à troubler le travail de la nouvelle équipe communautaire.

 

Sachant le problème de la RN134, victime d'un affaissement au-dessus d'Urdos, Jacques Marquèze, rejoint par Elisabeth Médard, tous deux également à la tête de communes de la Haute Vallée et directement impactées dans leurs relations avec les voisins espagnols par l'arrêté préfectoral réduisant le trafic aux véhicules de moins de 3,5t annoncent qu'il prendront rendez-vous lundi prochain avec le Préfet en vue de trouver une solution. Ils lui signifieront les inconvénients de cette restriction pour l'économie locale, tributaire des échanges avec l'extérieur, au dire des techniciens, des travaux de réfection devant être entrepris jusqu'au mois de septembre.

La séance est enfin levée par la nouvelle Présidente, il est 20h30.

 

M. Rose offre alors un petit pot au nouveaux Conseillers, dit-il « payé avec les quelques sous qui me restent ! »

Les 20 délégués titulaires de la CCVA :

 

Accous : Paule Bergès - Maire, Frédéric Cachelou - 1er adjoint, René Rochet - 2ème adjoint,

 

Aydius : Marc Vandaele - 1er adjoint,

 

Bedous : Henri Bellegarde - Maire, Jean-Michel Boulanger - 1er adjoint, Jean Boy - 3ème adjoint, Gérard Darsonville - 4ème adjoint,

 

Borce : Didier Bayens - 3ème adjoint,

 

Cette-Eygun : Jean Gastou - Maire,

 

Escot : Alain Camsusou - Maire,

 

Etsaut : Mme Elisabeth Médard - Maire,

 

Lescun : Pierre-Félix Cauhapé - Maire,

 

Lées-Athas : Patrick Maunas - Maire, Didier Isson - 1er adjoint,

 

Lourdios-Ichère : Jean Lassalle - Maire,

 

Osse-en-Aspe : Gérard Burs - Maire, Alain Quintana - 1er adjoint,

 

Sarrance : Jean-Pierre Chourrout-Pourtalet - Maire,

 

Urdos : Jacques Marquèze - Maire,

 

Écrire commentaire

Commentaires: 14
  • #1

    Libellule (samedi, 03 mai 2014 12:11)

    Bravo pour cet article! Y a-t-il un journaliste parmi vous? Félicitations à Madame Médard pour son investiture. Dommage qu' Accous ait été mis de côté... Très certainement à cause de la gourmandise des élus Bedousiens... Décidément... Affaire à suivre...

  • #2

    Coucou (samedi, 03 mai 2014 13:56)

    Normal que dans notre verte vallée il pousse des journalistes en herbe ; pour les très anciens, se rappellent-ils d'une certaine affiche vantant un candidat en herbe ? Quant à l'appétit des uns, il y a toujours la même quantité dans la marmite, au détriment des autres qui doivent se serrer la ceinture, ... Quelle jungle la verte vallée !

  • #3

    Aubépine (samedi, 03 mai 2014 14:02)

    Excellent article, c'est vrai!
    Bravo Mme Médard (ce n'était pas gagné d'avance) et bon courage!!!
    Deux vice-présidents de Bedous........ce n'est plus de la gourmandise
    mais de la voracité! A moins que Mr Bellegarde, grand amateur de rugby, se soit laissé déborder sur son aile droite...!?

  • #4

    faucille (samedi, 03 mai 2014 14:27)

    Pour soutenir votre propos Aubépine, Monsieur Bellegarde, en tant que "pillier" de la CCVA, a certainement plus pensé à lui ( primes de match ), qu'à voir sur son aile ce qu'il se passe... Quant à Madame Médard, il semblerait qu'avec les vices-présidents de Bedous, elle soit dans le pétrin.

  • #5

    PRYSKA (samedi, 03 mai 2014 14:53)

    Fleurs, oiseaux et faucille, je trouve bizarre de donner son avis derrière un pseudo!!!!
    Il n'y a pas à avoir peur de donner son avis.
    En tant qu'ancienne habitante je vois arrivé des jeunes générations et pourquoi pas.
    Les tâches seront dur.
    Bonnes chances à TOUS
    SUERTE

  • #6

    Pseudonyme (samedi, 03 mai 2014 18:27)

    Le tour du pourquoi et du comment des pseudos à déjà été fait sur ce blog.
    Pourquoi, car les noms ou les pseudos n'ont pas d'importance ce sont les idées qui nous intéressent.
    Comment, sans tomber dans l'insulte ou la diffamation
    Personne n'a peur ne dire ce qu'il pense Prysca, bienvenue dans ce monde moderne des blogs où tout le monde a la parole.
    Les dangers sur internet arrivent quand vous donnez votre véritable identité.
    Il n'y a pas d'héroïsme à laisser son nom sur la toile et ce n'est pas ce qui rendra votre commentaire plus intéressant.
    C'est un choix une liberté!
    Pour le reste, pour la censure des commentaires haineux et affligeants, c'est le travail des hébergeurs et des modérateurs .
    Quand il n'est pas fait c'est que le blog ne mérite pas d'être lu et on devrait tous passer notre chemin.
    Là, pour moi les gens laissent leurs sentiments avec plus ou moins d'humour avec leurs mots et leurs visions du sujet.
    On appelle ça du partage, c'est un autre mode de communication qui finalement se gère mieux que la rumeur qui évolue, elle, en souterrain et sans contre argumentation.

  • #7

    Renard (dimanche, 04 mai 2014 00:25)

    Les élus communautaires ont offert au loup un beau manteau.

  • #8

    flo (dimanche, 04 mai 2014 09:17)

    J'étais à l'exécution du nouveau Président, Quelle ambiance !
    Pas de candidat du coté de notre Député mais sa milice fermée et crispée. Ils ont laissé M.Chourrout bredouiller qu'il fallait 3 voir 4 Vice-Présidents mais aucun ne s'est présenté !!! Pas beaucoup de gens impliqués dans nos délégués!

  • #9

    indiscrete (dimanche, 04 mai 2014 10:10)

    Puisque les Délégués ont commencé par bouder l'isoloir et ont presque tous fait leurs enveloppes dans la salle. On peut en parler ! Alors M.Lassalle m'a intriguée, pendant que les délégués répondaient à l'appel pour voter. Notre Député a ressorti tranquillement de son enveloppe son papier qu'il avait glissé et l'a longuement regardé, j'ai cru qu'il allait changer d'avis !!! Comme le Doyen n'arrive pas à lire à l'envers, moi j'ai du mal par transparence à 1 ou 2 lettres près. Mais vu le manque de citoyenneté et de discrétion de nos délégués, j'ai pu deviner que si M.Lassalle a noté le prénom en premier il a voté pour Alain si c'est le nom en premier il a voté pour Médard. Par transparence ca donnait le nom le plus long a gauche et le plus court à droite (moi j'ai mon idée). Mais notre Député aurait-il hésité pour voter?

  • #10

    Pryska (dimanche, 04 mai 2014)

    Merci Pseudonyme;
    J'ai voulue faire "jeune" en fait je suis vieille, c'était la première fois que j'utilisais se systhème c'est la dernière je préfère parler en vrai.
    J'aime beaucoup cette vallée.
    "En mai fais ce qu'il te plait" je serai au camping de Carol fin mai, alors si le coeur vous en dit, j'échangerai volontier sur ce qui se passe dans le montagnol pays Bedousssssiens.
    SUERTE

  • #11

    pseudonyme (dimanche, 04 mai 2014 19:45)

    Ok Pryska, moi aussi je préfère parler en vrai, je vous comprends mais l'un n'empêche pas l'autre vous verrez !
    Alors fin mai n'hésitez pas à laisser un message pour balade et discussion en vallée ou un café en terrasse ?
    Je suis ni très vieille ni très jeune mais moi aussi j'aime beaucoup cette vallée et partager! Donc avec plaisir...
    Cordialement

  • #12

    Pouquette (lundi, 05 mai 2014 13:40)

    parlons-en oui, de cette élection. Félicitations à Mme MEDARD.
    En ce qui concerne l'élection des vices-présidents.... j'appellerai ça un hold-up, ce n'est pas normal que le chef-lieu de canton n'ait pas un vice-président, merci M. BOULANGER, la stratégie que l'on vous a soufflée a payé. Mais maintenant il va falloir travailler : la commune, l'intercommunalité, faut assumer. Quoique pour la mairie, il y a la super ex-future indispensable 1e adjointe qui n'a pas réussi encore à rendre son tablier, elle va vous rendre service, vous aurez plus de temps à vous consacrer à la communauté de communes !!!!!! Bon courage tout de même à la présidente.

  • #13

    Renard (lundi, 05 mai 2014 15:18)

    A Bedous, qui va bosser?
    A Lescun, le maire n'avait qu'a céder sa place et laisser un de ses adjoints se présenter comme vice-président. Accous n'a pas voulu en tant que chef-lieu de canton se hisser d'un cran en élisant comme maire une femme dynamiques, aux qualités reconnues et ancienne vice-présidente. Ils ont tout perdu...
    Bravo Jeannot d'avoir eu le courage de te présenter mais il avait déjà tout prévu depuis quelques semaines.

  • #14

    Max LM (mardi, 06 mai 2014 11:24)

    Un gros projet en Vallée d'Aspe, la maison médicale, je suis allé sur le site de la CCVA, mais aucun chiffre sur le prix global des travaux. Comment faire pour avoir ces renseignements, pouvez-vous faire un article et nous éclairer, nos élus ayant toujours la folie des grandeurs, ce projet me semble pharaonique! Ils ne parlent que de Pôles, et dans l'attribution des marchés rien!
    Il va falloir également "remplir" ces pôles et avec qui!
    C'est comme le tunnel, de nombreuses classes dans les écoles devaient ouvrir, des industries s'installer! Encore une fois de petits élus locaux se prennent pour de gros investisseurs avec l'argent des autres.
    Un tunnel pour attirer les industries!
    Une maison médicale pour attirer les médecins!
    Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles....qui sont nos Candides à nous!
    Les poches pleines et la tête vide.

lun.

20

oct.

2014

Page blanche

Chers lecteurs, voici cette page blanche en guise de commentaires pour vous exprimer librement sur vos sujets (suivant notre charte)...

169 commentaires

Bedous, c'est dans le Vallon, la Vallée d'Aspe, le Haut-Béarn, les Pyrénées atlantiques...

Des explications sur le fonctionnement-type d'une commune, son budget, son maire, son conseil municipal :

"Une commune, comment ça marche ?"

A l'attention de nos commentateurs désirant préserver leur anonymat, vous n'êtes pas obligés de remplir la case Site internet du module Commentaires du Blog.