Chères associations...

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir



Il est de plus en plus difficile de trouver des bénévoles pour faire fonctionner le tissu associatif de la vallée, les récentes tribulations du HBCA en sont un exemple.

Rappelons que les bénévoles sont des personnes qui donnent du temps et de l'énergie et qui luttent tous les ans pour maintenir à flot et continuer à faire vivre des associations indispensables pour la communauté.

Ces assos sont certes aidées par les communes qui leur versent des subventions mais quel intérêt quand la commune reprend d'une main ce qu'elle a donné de l'autre ?

Prenons l'exemple du Foyer Rural Aspois qui touche une subvention de 700 € de la commune de Bedous qui lui demande maintenant 360 € pour l'installation d'une estrade. Espérons que le F.R.A n'aura pas besoin de cette estrade une seconde fois dans l'année...

Quelle motivation pour les bénévoles et quel avenir pour nos associations dans un contexte déjà difficile ?

Écrire commentaire

Commentaires: 30
  • #1

    Arretteig (jeudi, 18 juin 2015 15:20)

    C est honteux, en fait la commune nous loue ces employés communaux pour le montage et démontage de l estrade
    Du jamais vu.......... ..

  • #2

    contribuable (jeudi, 18 juin 2015 15:43)

    La commune a besoin d'argent sans doute ; dans le même style, location d'une salle (chauffage) à une autre association. C'est mesquin. Merci à la commune d'Accous qui met à la disposition de TOUTES les associations la salle des fêtes avec chauffage. Ils n'ont pas les mêmes valeurs !

  • #3

    fonctionnaire (vendredi, 19 juin 2015 07:05)

    Les employés communaux ne sont pas des bénévoles à disposition des associations
    Une commune ne peut pas supporter les frais de fonctionnement (chauffage, électricité, entretien des bâtiments...) pour toutes les associations.
    Mais 360€ pour le montage d'une estrade pour le foyer rural ? Il fallait oser !
    Si les demandes des associations sont trop fréquentes et perturbent vraiment le travail des agents communaux sur Bedous, la Mairie ferait mieux de dire que le personnel trop souvent sollicité n'est plus à disposition des associations !
    Mais je pense que les Mairies ont tout intérêt de favoriser les associations valléennes, n'oublions pas que les bénévoles ne font que pallier à un manque qu'il soit de l'Etat ou du privé!
    Imaginons cette vallée sans toutes ses associations et ses bénévoles ? il reste quoi ?

  • #4

    ? (vendredi, 19 juin 2015 09:36)

    N'y a t-il pas une conseillére municipale au bureau du foyer rural?Qu'en pense t'elle? N'y a t-il pas d'autres personnes proches du maire au sein du foyer rural? Tout ceci pour dire qu'il faut savoir prendre ses responsabilités et prendre position le moment venu.

  • #5

    jo64 (vendredi, 19 juin 2015 09:46)

    "fonctionnaire", pourquoi "un manque de l'état ou du privé?" Que voulez-vous dire, qu'un privé par exemple pourrait s'installer et monter en vallée une école de danse, par exemple? Comment il s'en sortirait? Tout le monde monterait au créneau en disant que c'est trop cher et hop tous à Oloron! Ou "un manque de l'Etat", et les subventions, elles viennent bien de nos collectivités, de l'état et de nos poches en fait. Les bénévoles ne sont là que pour se faire plaisir également, ils font et encadrent le sport ou l'activité qu'ils aiment, et c'est très bien ainsi. S'il n'y a plus de bénévole dans un secteur c'est que cette activité n'intéresse plus personne et qu'il faut passer à autre chose, peut-être d'aussi constructif, pas d'association d'échec, de cartes, de vélo de course, de judo (elle a pourtant existé), et autres. les assocs se montent au grès des envies de chacun.

  • #6

    bénévole (vendredi, 19 juin 2015 10:13)

    Jo64, pas d'accord, un bénévole n'est pas là que pour se faire plaisir, à mon avis, dans l'esprit, il est là pour faire plaisir aux autres, permettre que les activités fonctionnent. J'en connais beaucoup qui sont encore bénévoles, pour permettre à une association de continuer à offrir des activités aux enfants, aux adultes...mais aussi il y a les associations qui n'ont qu'un évènement dans l'année, qui nécessite un gros travail ponctuellement, et là les bénévoles d'un jour, se mobilisent pour l'image de l'activité, de ce qu'elle peut renvoyer. Jo64, proposez toutes les activités citées plus haut si elles vous intéressent. Mais après, il faut assurer. Dans certaines associations avant de lancer une activité nouvelle, les dirigeants font un sondage pour savoir si l'activité en question recevra un écho. On ne peut que se féliciter d'offrir (toutes les associations réunies) un beau panel d'activités, qui permettent aux adhérents d'en bénéficier sans avoir à se déplacer à Oloron, et à un moindre coût (car il est là aussi le but des associations valléennes), faire du social. Merci aux bénévoles et chapeau bas aux personnes qui continuent à donner de leur temps.

  • #7

    fonctionnaire (vendredi, 19 juin 2015 10:39)

    @Jo64, il y a des participations de l’état ( Région, Département, commune), mais l'association fait appel à la générosité de tous. Heureusement que l'on ne facture pas le temps passé par les bénévoles ! Je suis complètement d'accord avec vous pas assez de population en vallée pour attirer une école de danse (ou autre activité) privée ... d’où l'utilité des associations valléennes. Un manque de l’État, car il y a beaucoup d'associations à mon avis qui prennent le relais et la place de l’État (associations pour la recherche médicale,sociale, pour le maintien de la dignité des personnes...), je pense qu'à bien y réfléchir moi je ferais de grandes coupes dans les dépenses inutiles de l’État et je me concentrerais sur la recherche médicale, la santé publique, l'éducation et le social (bien être de la population). Vous avez raison on parle bien de nos taxes, de nos impôts et de politique aussi.
    Pour le bénévolat je pense que nous sommes tous acteurs des activités comme de la propreté de notre vallée.
    Être bénévole c'est consacrer un peu de temps à une activité non rémunérée pour le maintien d'une dynamique dans un quartier.
    C'est évident que les parents concernés par l'activité de leurs enfants doivent se mobiliser et soutenir les associations. Mais ces parents doivent pouvoir transmettre aussi le flambeau...
    La population doit se mobiliser pour entretenir les offres d'activités en vallée, on ne peut pas tout attendre de la mairie ou de l’État dans ce domaine.
    Pas d'association d'échec ? et bien pourquoi pas ? il y a peut être un public ?
    Mais nous ne sommes pas non plus obligés de créer des associations pour nous retrouver en fonction de nos affinités?
    Les bars seraient contents d'organiser des tournois de cartes comme à l'époque, s'ils restent des gens intéressés ?
    Pour le cas du Hand par exemple c'est différent, il y a un bon nombre de licenciés et avec une belle motivation, on ne peut pas les lâcher ou sont les bénévoles dans les licenciés et les parents ? Moi je veux bien donner un peu de temps au bureau mais je trouve drôle que si peu de parents se sentent concernés par ce club ?

  • #8

    fonctionnaire (vendredi, 19 juin 2015 10:50)

    s'il reste....

  • #9

    Jo64 (vendredi, 19 juin 2015 15:05)

    Donc j'ai raison, sous de grands mots ou de grandes phrases, les assocs se montent bien au grès des envies de chacun, ce n'est pas une critique mais un constat. Les bénévoles se font plaisir, et heureusement. Plaisir parce qu'on a envie de donner et aussi de participer. J'ai rarement vu un bénévole faisant ce qu'il n'aimait pas faire, pour le hand ou le rugby c'est la même chose, ne vous énervez pas mais regardez bien quel bénévole dans quelle assoc, et pour combien de temps. Pour les échecs c'était un exemple, et pour des assocs plus caricatives c'est différent, les sentiments jouent beaucoup.

  • #10

    jo64 (vendredi, 19 juin 2015 15:53)

    Pour éviter toute polémique, j'ai fait partie, et je fais toujours partie de nombreuses associations valléennes et nationales,

  • #11

    wikipedia (vendredi, 19 juin 2015 21:06)

    WIKIPEDIA: L'altruisme est un terme employé pour décrire un comportement caractérisé par des actes n'ayant pas d'avantages apparents pour l'individu qui les exécute mais qui sont bénéfiques à d'autres individus.
    Il y a tellement de raisons d'être bénévole, les parents le font pour leurs enfants, d'autres vont le faire car c'est un trait de leur personnalité, ils se font plaisir à faire plaisir, d'autres aimeraient passer le flambeau mais restent en attendant d'autres volontaires...
    C'est un peu simple de dire "Oh les bénévoles sont bénévoles parce qu'ils le veulent bien, ils se font plaisir!" même si c'est vrai les autres ne doivent pas se cacher derrière ce prétexte. On a rien sans rien dans la vie et on ne peut pas tout attendre des autres même si c'est devenu la mode ou un problème de notre société.
    Les associations répondent à un besoin une demande ou une carence.
    Fut un temps ou l'association EMMAUS vivait sans aide et subvention de l'Etat, l'Abbé Pierre une référence Française en matière d'altruisme (puisque les sondages le place encore comme la personnalité préféré des Français) il avait pour toute philosophie
    "aujourd'hui tu reçois et demain tu donneras" ni honte de recevoir ni gloire à donner! la roue tourne ! On finit toujours par avoir besoin de quelqu'un
    Fut un temps ou les associations étaient de simples rassemblements populaire, fut un temps ou la solidarité villageoise était peut être plus forte ....
    Fut un temps ou on attendait pas des autres.
    Fut un temps ou on ne demandait pas 360€ pour que les cantonniers donnent une heure de leur temps...




  • #12

    ? (vendredi, 19 juin 2015 21:54)

    Une association c'est mettre en commun des moyens ,se retrouver afin de partager ,de donner.Je pense que de maniere generale les bénévoles s'y investissent pour en retirer qque chose.Il y a les purs qui donnent de leur temps voire de leur argent sans compter.Il y a ceux qui vont donner un coup de main pour les préparatifs des fêtes avec la satisfaction d'avoir participé.Et puis malheureusement il y a ceux qui profitent le jour J de profiter gratuitement ou à moindre frais de tout.tt çà pour dire que ce sont peut être qqques brebis galeuses qui font que certains ne s'investissent pas. Vous verrez toujours les mêmes tenir les buvettes et les mêmes nettoyer le lendemain.

  • #13

    b=Bénévole (samedi, 20 juin 2015 15:59)

    "Vous verrez toujours les mêmes tenir les buvettes et les mêmes nettoyer le lendemain"
    Il y en a aussi qui font les deux

  • #14

    ???? (dimanche, 21 juin 2015 20:47)

    Alors les associations pas de commentaires ça roule pour vous? Au fait la commune fait elle payer l usa pour le fauchage du stade??

  • #15

    ?????????????????? (lundi, 22 juin 2015 10:49)

    mais non l'USA est un club hautement privilégié !

  • #16

    Hélène brettes (lundi, 22 juin 2015 22:27)

    Bien évidemment, je me demande d ailleurs pourquoi nous passons du temps à organiser des fêtes, à vendre des calendriers et j en passe. Sans doute pour nous en mettre plein les poches.

  • #17

    Hélène brettes (lundi, 22 juin 2015 22:30)

    Et que dire des educateurs qui passent leurs samedis après midi sur le terrain...des privilégiés, sans doute!!!!

  • #18

    ??????????????????? (lundi, 22 juin 2015 23:20)

    Je n'ai rien contre l'USA, et reconnait leur travail et le dévouement de ses membres, mais reconnaissez quand même que par rapport à beaucoup d'autres assos de la vallée, ils bénificient de subventions et d'aide que d'autres toutes aussi dévouées n'ont pas. ne faudrait-il pas réfléchir à un partage beaucoup plus équitable, au lieu que chacun s'adresse à sa commune de référence et aux autres, ne pourrait-on pas regrouper toutes ces aides au sein d'un même établissement, je crois que la C.C.V.A.verse aussi des subventions à toutes ces associations. Dans les villes petites et moyennes existe un Office municipal des sports, auquel il revient cette tâche, ne pourrait-on pas essayer de créer au sein de la C.C.V.A., qui a une compétence cadre de vie et habitat le même service ?

  • #19

    Hélène brettes (mardi, 23 juin 2015 08:37)

    Nous avons peut être davantage de subventions, notamment de la part des communes, mais nous fonctionnons d août à avril tous les week end, du vendredi soir au dimanche soir, que ce soit les séniors ou l école de rugby... ce qui engendre des frais importants pour le club. Lors de l AG, le bilan financier a été lu et approuvé et le montant des aides ne m a pas semblé mirobolant eu égard par exemple l investissement et le travail lors des fêtes.

  • #20

    ??????????????????? (mardi, 23 juin 2015 09:13)

    il en est de même pour le hand, qui fait face à des déplacements encadrés par des bénévoles et qui ne comptent pas leur temps. Tous les sports Co sont confrontés à ces problèmes. Ce qui est sûr c'est que plus un club est grand et prestigieux, il attire automatiquement plus de monde et de volontaires. Bravo à l'USA, qui sait pour remplir ses caisses organiser en Août une grande fête fort appréciée d'ailleurs par tout le monde, malheureusement toutes les associations sportives ne peuvent pas faire la même chose et pourtant les enfants dont elles s'occupent méritent tout comme les autres notre soutien et notre encouragement.

  • #21

    Jo64 (mardi, 23 juin 2015 09:54)

    Le Pied dans l'Oreille depuis des années, initie nos enfants à la musique. j'ai fait partie du bureau, mais cette association est difficilement reconnue, malgré l'investissement de ses membres et des enfants. Que de spectacles organisés, de groupes montés avec des jeunes, et ce toute l'année, avec des cours toute l'année également. Le nombre d'adhérent important à une époque n'a pas infléchit les élus quant à l'utilité de cette activité. Par contre dès que l'association de musique traditionnelle est arrivée, là oui! Les élus étaient contents, ça c'est de la musique!! D'ailleurs une fois Monsieur Rose, alors aux manettes nous avait demandé de faire une clique, dans ce cas nous aurions eu plus de subventions.
    Pour parler des bénévoles, dans toutes les associations, et pas qu'au rugby, il y a des éducateurs qui passent leur samedi et souvent le soir (cours de musique)à donner de leur temps, à vendre tout et n'importe quoi, à faire des lotos ou des fêtes. L'investissement est partout le même, il ne faut pas dire qu'un club en fait plus que les autres, ces bénévoles sont tous méritants. Malheureusement les élus font des préférences et attribuent l'argent public, qui n'est pas le leur, suivant leur envies......

  • #22

    hélène Brettes (mardi, 23 juin 2015 11:01)

    Il ne me semble pas avoir dit qu'à l'USA nous en faisions plus qu'ailleurs... Mon but n'est pas d'accorder des satisfecits , ou de nous auto-satisfaire, à l'USA. Je ne sais pas combien touchent les autres associations de la part de la CCVA ou des communes mais... l'USA n'offre aucun dessous de table pour être subventionnée!!!!!!

  • #23

    Jo64 (mardi, 23 juin 2015 11:22)

    Le montant a été publié sur le site de la Republique, également sur le site de la CCVA. Il faut vous relire Hélène, #17

  • #24

    hélène brettes (mardi, 23 juin 2015 11:48)

    Je viens d'aller voir, merci Jo 64, mais je vous redis que nous ne sommes pas responsables du montant des subventions que nous touchons .Pour être claire nous n'exigeons pas un montant précis, nous envoyons chaque année un dossier à toutes les communes et à la CCVA et ce sont elles qui déterminent le montant alloué.

  • #25

    Jo64 (mardi, 23 juin 2015 12:17)

    Ce n'est pas le rugby que j'attaque, d'ailleurs je n'attaque personne, j'ai juste dit que faisant partie d'une association, il y a longtemps, nous avions les pires difficultés à avoir 2000Frs (300€), même avec des dossiers corrects. De nombreux enfants inscrits et peu de moyens. Alors que d'autres associations avaient des sommes très conséquentes. Comment se fait la répartition?

  • #26

    PP (jeudi, 25 juin 2015 16:52)

    Le problème de l'estrade a été résolue puisque les bénévoles ont monté l'estrade. Mais si l'estrade appartenait à Accous et devait être montée à Bedous, la municipalité d'Accous laisserait-elle ses employés communaux le faire gratuitement?
    En ce qui concerne le fauchage du stade, non l'usa ne paye rien mais je rappelle que le stade est ouvert à tout le monde touristes au camping, collège, écoles et particuliers et donc pas seulement à l'Usa. Et non l'usa n'est pas privilégiée.
    Joe64 quelle est ton association?
    En ce qui concerne le bénévolat, ça devient en effet la misère. Toujours les mêmes têtes dans les associations quel qu’elles soient. Les parents se désintéressent du problème en général et l'avenir paraît bien fragile. Alors cessons ces querelles de clocher. Chaque assoss fait de son mieux avec les moyens dont elle dispose et ça durera ce que ça durera.

  • #27

    jo64 (jeudi, 25 juin 2015 21:32)

    Le pied dans l'oreille, il y a longtemps....

  • #28

    bénévole (jeudi, 02 juillet 2015 14:25)

    "pp" je connais des personnes qui se sont portées bénévoles, mais les bénévoles en place n'ont pas voulu leur laisser la place, je pense que tourner et faire tourner c'est très bien, et je dirai mieux indispensable, encore faut-il donner l'opportunité aux volontaires de s'intégrer dans des équipes.

  • #29

    et là alors ! (jeudi, 02 juillet 2015 14:33)

    à ? vous parlez de conseillère municipale et autres proches du conseil, mais je crois savoir que le maire est au conseil d'administration du FRA. Comment voulez-vous qu'on s'y retrouve ?

  • #30

    PP (mardi, 14 juillet 2015 21:41)

    Bénévole je ne sais pas qui tu es mais il faudrait expliquer un peu ce que tu veux dire et surtout citer cet exemple pour que l'on comprenne. Rares doivent être les associations qui refusent des bénévoles! On attend donc ton exemple pour comprendre. Merci.

lun.

20

oct.

2014

Page blanche

Chers lecteurs, voici cette page blanche en guise de commentaires pour vous exprimer librement sur vos sujets (suivant notre charte)...

165 commentaires

Bedous, c'est dans le Vallon, la Vallée d'Aspe, le Haut-Béarn, les Pyrénées atlantiques...

Des explications sur le fonctionnement-type d'une commune, son budget, son maire, son conseil municipal :

"Une commune, comment ça marche ?"

A l'attention de nos commentateurs désirant préserver leur anonymat, vous n'êtes pas obligés de remplir la case Site internet du module Commentaires du Blog.