Le choc

La Librairie d'Aspe vient de fermer ses portes (c'est là).


La nouvelle est tombée la semaine dernière, laissant les Bedousiens et les Aspois abasourdis.


Cette fois c'est un service symbolique qui sort du paysage de Bedous.

Est-ce un fait isolé ou faut-il s'attendre à la disparition d'autres services et commerces de proximité ?

 

Les autres professionnels se demandent avec fatalisme quand viendra leur tour.

Comment en arrive t-on là ? Comment inverser la tendance ?

On mise beaucoup sur le tourisme, certes  important pour notre vallée, mais faut-il compter seulement sur les touristes pour faire fonctionner les commerces ?

Ne faut-il pas d'abord une réelle volonté de la collectivité pour consolider le tissu économique, ce qui est un rôle essentiel d'une commune et de ses habitants ?   

Écrire commentaire

Commentaires: 48
  • #1

    cliente (mardi, 30 juin 2015)

    Quel dommage, un commerce vieux de plus de 60 ans ? Espérons que la réunion prévue jeudi 2 juillet à la mairie apporte quelques solutions. Mais les commerçants vont-ils vouloir s'embarrasser d'une vente d'articles dont ils n'ont pas l'habitude à la veille de la saison touristique ?

  • #2

    autre cliente (mardi, 30 juin 2015 15:46)

    Merci pour toutes ces années au service des aspois, bien cordialement à vous et bonne retraite, profitez-en bien, et encore un grand merci.

  • #3

    élu (mercredi, 01 juillet 2015 05:17)

    Dans votre article vous mettez en cause la municipalité . Une fois de plus.Mais vous oubliez sans doute l'effort financier pour la réhabilitation des rues pour rendre ce village agréable et touristique.Que faire de plus? Les finances ne sont pas extensibles et il faut faire des choix.Maintenant c'est peut être aussi aux commerçants de voir qu'il ne suffit pas de sourire pour attirer la clientèle.Peut-être de temps en temps des prix plus attractifs?

  • #4

    aspoise (mercredi, 01 juillet 2015 09:13)

    Elu, je ne vois où la municipalité a été mise en cause ? vous lisez ce que vous avez envie de lire une fois de plus ?
    Par contre on y parle de la collectivité et en effet il est évident que nous, habitants de la vallée, nous devons faire un effort et savoir ce que nous voulons.
    Si nous voulons préserver nos commerces de proximité il faut s'y rendre plus régulièrement peut être?
    Pour les prix je ne vois pas comment un commerce qui n'a pas assez de volume clientèle va pouvoir baisser ses prix ? il y a des règles mathématiques implacables quand on tient un commerce et que l'on doit payer ses charges. Le tabac et les journaux n'étaient pas plus chers à Bedous qu'à Oloron ?

  • #5

    jo64 (mercredi, 01 juillet 2015 09:42)

    #élu, pour rendre un village "agréable et touristique", il ne suffit pas de prendre des subventions, de faire des travaux et après de laisser tout pourrir.....il faut aussi entretenir. Bedous, malheureusement, n'est pas un village très soigné, les espaces publics sont un peu dégradés. Pour les commerces, il faut essayer tant qu'on peu de faire nos courses en vallée, coiffeur, bricolage, café, pain, boucherie, resto, et bien sûr le pôle médical. On a tout ce qu'il nous faut pour vivre, et en plus on gagne du temps à ne pas aller à Oloron, du coup on peut se balader en montagne!! Et si c'est plus cher...pour 1 ou 2€...

  • #6

    jo64 (mercredi, 01 juillet 2015 09:43)

    Désolé, j'ai oublié les garages, et le ciné,

  • #7

    Rédacteur du Blog (mercredi, 01 juillet 2015 23:37)

    @Élu
    Tous les articles ne sont pas une mise en cause de la Municipalité, vous vous sentez agressé inutilement. Vous nous jugez à l'aune de vos propres préjugés.
    Lorsque nous parlons d'une commune et de ses habitants, il faut y voir une généralité : tous les villages de France et de Navarre sont concernés.
    A qui revient la responsabilité de faire vivre nos commerces de proximité, nos services, nos artisans, sinon à nous qui vivons sur le territoire toute l'année ? La disparition d'un commerce aussi emblématique fait peur et donne à réfléchir, non ?
    Il ne s'agit pas ici de s'en prendre à qui que ce soit, mais de savoir quels efforts nous tous sommes prêts à faire.
    Vous avez raté le mot "collectivité", cher élu, c'était celui-là le plus important.

  • #8

    Rédacteur du blog (mercredi, 01 juillet 2015 23:58)

    Par contre, votre phrase "les finances ne sont pas extensibles et il faut faire des choix" m'interpelle...Si nous en discutions vous et moi, il est possible que vous vous sentiez légèrement mis en cause et là, vous auriez certainement raison.

  • #9

    élu (jeudi, 02 juillet 2015 00:10)

    Oui aspoise et rédacteur pour moi ce n'est qu'une histoire d'interprétation du mot collectivité et en l'occurrence je pensais que c'était la commune.Mais là n'est pas le probléme et il me semble que vous dédouanez un peu les commerçants.N'est ce pas à eux de donner l'envie de consommer,l'envie de rentrer dans leur magasin.Le client ne demande pas grand chose,juste un peu de considération et si tout le monde va dans le même sens le commerce à bedous sera sauvé.

  • #10

    élu (jeudi, 02 juillet 2015 00:18)

    Oui rédacteur nous avons faits des choix et je suis certain ,ne vous en déplaise,que ce sont les bons.

  • #11

    Jo64 (jeudi, 02 juillet 2015 09:33)

    Eh bien alors tout va bien, il ne faut surtout pas se remettre en question, allez restez au frais aujourd'hui!

  • #12

    casteret (jeudi, 02 juillet 2015 13:56)

    Triste nouvelle pour Bedous et le vallon, pour la vallée, même, dans son ensemble.
    Point de non retour? L'avenir le dira.
    Il serait hasardeux de cibler la responsabilité de la situation sur tel ou tel.
    La responsabilité est d'abord collective. Chacun est concerné : des belles âmes aux fatalistes. Et par extension, à celles et ceux qu'une porte close supplémentaire laissera indifférents et/ou qui n'ont jamais fréquenté la librairie...ou si rarement!
    Une suggestion : de toute urgence transférer l'imagination et l'énergie qui transpirent de la plupart des commentaires vers la recherche d'une solution!
    Car, il serait dommageable pour la circulation des idées, l'information et la culture en général qu'il ne puisse subsister la moindre alternative!!!

  • #13

    cliente (jeudi, 02 juillet 2015 14:19)

    Merci Casteret de votre point de vue. Pour nous qui sommes présents tous les jours dans la vallée, un commerce qui ferme, où qu'il soit n'est pas une bonne chose. A l'heure où l'on parle de projets comme la station de sports nature pour ne citer que celui là, avoir une diversité de commerces est très importante. Mais si tout le monde jouait le jeu, un peu, on n'en n'arriverait peut-être pas là.
    A "élu" ne vous en déplaise est peut-être de trop, ne soyez pas trop imbu de votre personne, vous avez une place où vous n'avez pas trop le droit à l'erreur. Attention ! Mais, si vous sollicitez l'avis de vos administrés de temps en temps comme ce soir peut-être ? les avis des personnes extérieures à un conseil municipal peuvent être bénéfiques. Après c'est vous qui voyez.

  • #14

    élu (jeudi, 02 juillet 2015 16:29)

    Une réunion est prévue ce soir avec les commerçants et croyez bien que nous serons à l'écoute de leurs problèmes.Nous mettrons tout en œuvre mais avec nos petits moyens pour les accompagner dans leurs difficultés quotidiennes.

  • #15

    Désolé (jeudi, 02 juillet 2015 18:00)

    @Casteret, je trouve les commentaires plutôt réalistes. Que l'imagination et l'énergie transpirent des commentaires je trouve ça plutôt bien car à mon goût les gens en manquent trop souvent.
    Pour la recherche d'une solution il faut passer par un constat et je lis qu'ici tout le monde pense la même chose, pas assez de valléens concernés par les services et commerces de proximité...et pourtant...
    Par contre je pense que les municipalités ont elles aussi un rôle important à jouer !
    J'ai pu lire sur la République que le Maire de Bedous s'indignait devant la brutalité de la décision du Tribunal. Comment un Tribunal peut il constater l'insolvabilité d'une entreprise et ne pas la liquider ? Il en va de leur responsabilité, une entreprise qui périclite met en péril ses gérants sur leurs deniers personnels bien souvent (car les banques aiment les cautions solidaires) et tous leurs fournisseurs!
    Mais comment se fait-il que nos élus n'ont à ce jour pas anticiper la fermeture de nos commerces, tous les commerces valléens sont en difficultés, nos élus se sont ils inquiétés de l'age moyen de nos commerçants à Bedous et de la relève?
    Je pense qu'il y a assez d'exemple en France pour tirer des conclusions à l'échelle communale, intercommunale, Départementale, Régionale et Nationale ! Non ?
    Une solution pour sauver nos commerces ? il n'y en a qu'une ! la fréquentation! Il faut plus de population, une population nouvelle, des emplois.
    On peut attendre que l'Europe ou le gouvernement Français fassent quelque chose pour nous mais on peut aussi se prendre par la main au niveau valléen et faire en sorte de créer de petits emplois autres que saisonnier évidement !
    La population qui s'exprime sur les blogs est sans cesse critiquée, accusée de calomnies mais je veux vous répondre qu'il serait urgent de transférer l'énergie de nos élus à dépenser l'argent public dans une recherche de solution !
    La commune de Bedous avec tous ses nouveaux emprunts peut-elle soutenir un commerce qui sombre? est-ce son rôle? Le rôle d'une commune pour moi ce n'est pas de dépenser de l'argent sous prétexte de faire quelque chose! Le rôle d'une municipalité c'est de maintenir les services en place en cherchant une solution pour augmenter sa population et les recettes fiscales! Mais augmenter la pression fiscale en faisant des logements pour personnes âgées, malheureusement Bedous ne pouvait pas se permettre un tel projet aujourd'hui ! Cette population est à considérer mais le coût du projet ne laisse pas beaucoup de perspective aux commerçants et jeunes habitants ! pourquoi ne pas créer davantage de services à la personne ? créer des emplois et une vrai solidarité intergénérationnelle? pourquoi ne pas soutenir de petites manufactures ? Combien de grands complexes à l'abandon dans cette vallée, toutes ces vieilles colonies ?
    Des idées on pourrait en avoir, des solutions aussi peut être mais qui voudra les écouter ? qui voudra les creuser ?
    Une réunion ce soir avec les commerçants de Bedous? c'est un peu tard vous ne pensez pas ? Les commerçants de Bedous n'ont pas Besoin du Maire et de ses adjoints pour se répartir les produits qu'ils vont vendre ! Et peu importe qui vendra le journal ou les cigarettes, la librairie de Bedous a fermé ses portes en laissant des gérants certainement épuisés et désolés, des clients attristés et des touristes sans carte postale à regarder et envoyer!

  • #16

    casteret (jeudi, 02 juillet 2015 18:07)

    Je ne sais qui se dissimule sous ces différents pseudos, pour ne pas dire "sobriquets"...
    Ni pour quelles raisons. Défaut de courage? abonder dans l'excès en restant couvert (e) sans trop prendre de risques?
    Quand on entend débattre, n'importe-t-il pas au préalable d'annoncer clairement la couleur? Et ainsi de témoigner une forme de respect envers le lecteur...se respecter soi-même!
    La vocation d'un élu, pour ne pas dire son obligation majeure, suppose un minimum de cohérence et de franchise. Mais, serait-ce trop demander?
    Du "parler vrai" se réclamait en son temps une illustre personnalité de la république!
    De quoi assurer aux messages et aux échanges toute leur signification.
    Toute leur hauteur?
    Par affect, j'utilise le patronyme de la maison famille, chez les "Moussets".
    On connaît de bien moindre ADN! Aisément identifiable de surcroît pour le commun des aspois!
    Que chacun (e) en prenne de la graine...

  • #17

    réponse (jeudi, 02 juillet 2015 18:13)

    Ne craignez rien désolé,bientôt les migrants vont venir gonfler la population de la vallée d'aspe, et avec leur présence, on pourra faire fructifier les commerces, enfin du monde nouveau dans notre vallée ouf !

  • #18

    petite graine (jeudi, 02 juillet 2015 21:17)

    Chère Maison Casteret, "Moussets" pour les intimes Aspois, n'étant pas un illustre personnage de la République et n'étant pas non plus Aspoise, mon patronyme et mon ADN seront bien moins intelligibles, marrants ou dépaysants que mon sobriquet !
    Bienvenue dans le monde moderne, ici vous êtes ce que vous écrivez, fini les personnages illustres, les grandes familles, les maisons bourgeoises......................
    Ici vous croiserez des gens qui parlent "pour de vrai", on ne se cache pas et on se montre pas, ici on porte l'uniforme de l anonymat, ici vous parlerez avec des gens que dans la rue vous ignorez, ici vous allez vous réconcilier avec votre pire ennemi et vous disputez avec votre tante !
    Pourquoi un pseudo ? Et pourquoi votre nom ?
    Moi je ne suis pas de la vallée (une migrante @réponse) votre maison et votre nom ne me disent rien ? pourtant je vous respecte et employer un pseudo pour moi n'est pas un manque de courage mais une volonté.
    Je n'insulte pas plus de monde ici que dans la rue.
    Vous prétendez vivre dans cette maison mais qui me prouve que vous êtes bien la personne que vous dites ?
    Il n'y a pas plus d'intérêt ici à donner votre nom qu'à insulter des gens.
    Internet est un outil fantastique quand il est bien employé, comme les poubelles du village, on y met ce que l'on est et croyez moi ce n'est pas une affaire de noms !

  • #19

    casteret (jeudi, 02 juillet 2015 21:24)

    La petite graine...l'ivraie?

  • #20

    ivraie (jeudi, 02 juillet 2015 21:31)

    Mauvaise herbe surement, enivrante j'espère mais pas toxique Casteret

  • #21

    casteret (jeudi, 02 juillet 2015 21:38)

    Modeste?

  • #22

    modeste je connais par contre ! (jeudi, 02 juillet 2015 21:48)

    Je sais pas je demanderai à mes amis demain !
    Il faut savoir qu'ici nous ne sommes pas que tous les deux, pour ce genre de discussions je suis plutôt vieux jeu, je préfère l'intimité d'un bar Bedousien avec une bonne graine de café !
    Bonne soirée!

  • #23

    casteret (jeudi, 02 juillet 2015 22:16)

    Je n'entends pas, loin s'en faut, privilégier telle ou tel dans le forum du support que je découvre aujourd'hui. De mon zap en diagonale tout au long des différentes pages, j'ai ressenti, parfois, comme une impression de réelle désolation...
    S'affirmer "vieux jeu" n'est pas, au sens strict du mot, un défaut.
    La tendance inciterait plutôt au vintage!
    Et puis, tant que l'on se préserve de la naphtaline et des vieilles rengaines...

  • #24

    ivraie (vendredi, 03 juillet 2015 08:01)

    Bien d'accord avec vous @Casteret.
    Avis personnel d'une migrante, Osse est l'un des plus beaux villages de la Vallée, alors ne laissez jamais la maison "mousset" les volets fermées.
    Autre idée pour faire venir du monde en vallée ! Ouvrons les maisons vides de la rue Gambetta?
    Chers élus Aspois, une volonté politique, une décision forte, augmenter la fiscalité sur les maisons fermées ?
    La complaisance politique est un frein au développement en vallée d'Aspe, on ne veut pas se fâcher avec les grosses familles...Dommage !
    @réponse, j'ai du mal à saisir le sens de votre message, des migrants en vallée ?
    La vallée n'a pas peur des migrations c'est son histoire depuis toujours !
    Une nouvelle Pastorale ?

  • #25

    Bonne question (vendredi, 03 juillet 2015 17:07)

    Les chiffres de la pastorale ont-ils été publiés ? Mais le sujet n'est pas là. Bien beaux ces commentaires mais on fait pas avancer grand chose. Un commerçant ou futur candidat au commerce s'est-il avancé hier pour reprendre la librairie ? La mairie a t'elle des solutions, sûrement pas autrement elle n'aurait pas provoqué cette réunion ? Ou n' a t'elle plus les moyens de proposer quoique que ce soit ? Elu pouvez-vous nous en dire un peu plus ? Vous aviez l'air plein d'espoir "le commerce à Bedous sera sauvé", mais avec qui ? Ou font-ils leurs courses les élus de Bedous ? A part quelques uns ? Les emplois pour accueillir des familles ? Des belles rues pour faciliter l'accès aux commerces, et des véhicules garés sur les trottoirs faits pour les handicapés ? Mais laissez-moi rire ! Une déviation en plein centre du village au début de la saison touristique ? Mais vous voulez aider qui ? Vous vous êtes posés la question de l'accès à la maison de santé ? Débordés, démunis oui ! Continuez ainsi ! Bon courage à vous chers commerçants. Tenez bon on a besoin de vous encore. Merci

  • #26

    ancien élu (samedi, 04 juillet 2015 05:49)

    @castéret je ne comprend pas ta position sur les pseudos.Que peux-tu leur reprocher si ce n'est le fait de s'exprimer et d'essayer de faire avancer les choses.Pourquoi seraient-ils plus critiquables que d'autres?,Libre à eux de garder l'anonymat.Je vais faire comme toi et donner qques indices pour dire qui je suis.Etant tjrs intéressé par la vie du village j ai assisté à une réunion pour les commerçants et ouverte à tous.Que faut-il en retenir? Pas grand-chose si ce n'est que le maire s'est donné bonne conscience.Il en a profité pour faire un mini show politique. Peut-être cela fait-il parti du plan de campagne pour son ami ROUSSET ? Peu importe ce qui m'intéresse c'est comme il l'a promis la réunion publique promise sur le bulletin municipal. Ce jour là s'il y a transparence,chacun,commerçant ou autre pourra juger la politique municipale du maire.Salut PEYO et le bonjour d'un ancien de l'USA.Et vous amis blogueurs continuez à nous informer mais tjrs avec vérité et respect

  • #27

    réponse (samedi, 04 juillet 2015 20:10)

    ivraie, n'avez-vous pas entendu parler par les élus de la C.C.V.A. que les responsables des communes devaient réfléchir à l'accueil des migrants, qui arrivent par bateau en Italie et ailleurs ! Notre vallée est belle il y a de la place, et comme ça les problèmes seront résolus, plus d'école qui ferment, plus de commerce qui font faillite, beaucoup de bénévoles pour nos associations et je ne sais quoi encore !!!!

  • #28

    D (dimanche, 05 juillet 2015 11:06)

    c est le village des tontons flingueur ????

  • #29

    D (dimanche, 05 juillet 2015 11:56)

    Avec un S bien sûr

  • #30

    bailleur (dimanche, 05 juillet 2015)

    @ivraie #24
    Je doute qu'il soit légal de taxer différemment les maisons fermées mais dans l'idée je suis d'accord avec vous, il faut ouvrir ces volets !!!
    Plutot que garder des maisons vides inutilisées autant proposer des loyers "low-cost", je le fait depuis une 10aine d'année et j'en retiens que du positif.
    A ce propos, il y'a une jeune fille qui cherche ce type de solution, elle a posé quelque affiches ici et la. Y'a qu'a se lancer ;-)

  • #31

    locataire (dimanche, 05 juillet 2015 16:19)

    C'est à dire @bailleur, elle propose des logements ou en recherche?
    Que voulez vous dire par loyer "low-cost", nous parlons bien de logements salubres?
    Je pense qu'en restant raisonnable il y a moyen de faire des choses, tous les propriétaires n'ont pas envie de faire du locatif mais il faudrait qu'ils vendent leur maison avant qu'elle ne se dégrade complétement. Il faut que les propriétaires héritiers s'adaptent aux prix de l'immobilier en vallée! On voit beaucoup de produits inaccessibles ici, la vallée d'Aspe n'est pas la cote Basque il faut que tous ces héritiers arrêtent de spéculer ils en deviennent ridicule! Ils arrivent ici une fois tous les 5 ans voir l'état de leur bien en traitant la vallée de trou à rat mais en expliquant qu'à Paris un tel bien vaut entre tant et tant !!!! n'importe quoi !!!!
    La taxe sur les logements vacants existent déjà mais les propriétaires rusent...
    Cette taxe n'est pas assez élevée et contrôlée pourtant je trouve qu'elle apporte des solutions et du bon sens ! et moi j'irais plus loin encore !
    @D, non non il y a bien plusieurs tontons en vallée mais flingueur je vois que vous !


  • #32

    max (dimanche, 05 juillet 2015 18:44)

    D à raison ça flingue

  • #33

    bedous (dimanche, 05 juillet 2015 21:34)

    En résumé ça donne quoi la presse de bedous

  • #34

    bedous (dimanche, 05 juillet 2015 21:43)

    C est quand même le but du sujet

  • #35

    cliente (lundi, 06 juillet 2015 08:48)

    ?

  • #36

    Autre cliente (lundi, 06 juillet 2015 15:10)

    J'ai vu les journaux à la boulangerie et des tourniquets de cartes postales fleurir devant chez Gilberte et l'épicerie bio. Quant aux cigarettes et à la librairie, il faudra aller ailleurs...
    Quelqu'un sait comment s'est passée la réunion des commerçants jeudi dernier ? Ancien élu nous parle d'un "mini show politique", mais concrètement, quel a été le contenu et le résultat de cette rencontre ? Si quelqu'un veut bien s’exprimer ?

  • #37

    hacker-service (lundi, 06 juillet 2015 17:36)

    Que de commentaires constructifs!!...Il y en a même qui font un monologue... ils commentent sous un pseudo et répondent sous un autre pseudo...Oui vous êtes démasqués...même adresse IP....

  • #38

    tachou-sercice (lundi, 06 juillet 2015 21:24)

    Cher hacker, vous n'avez pas accès aux adresses IP de ce blog !
    Avez vous un commentaire constructif à faire vous plutôt que de jouer le hacker en solde de Bedous?
    Etiez-vous abonné à Hacker magazine au moins ? à la librairie de Bedous ?
    C'est bien !

  • #39

    Coucou (lundi, 06 juillet 2015 22:37)

    Ami(e)s Hacker et Tachou, depuis quelques temps, vous avez tous les soirs à l'ouest de vos fenêtres bedousiennes le spectacle merveilleux du mariage de Vénus et de Jupiter.
    Et si vous avez la chance de disposer d'une lunette astronomique, vous verrez danser au moins trois petites lunes autour de Jupiter...
    Un spectacle qui nous élève au-dessus de bien des querelles et diatribes intestines.
    IP et non PI, telle n'est pas la question !

  • #40

    Enfant (mercredi, 08 juillet 2015 06:11)

    "Le choc" ! Voilà un titre percutant et tout à fait approprié!
    Je suis un enfant de la vallée. Je me souviens des bonbons que nous allions acheter à l'époque "chez Baron". Je me souviens des cadeaux pour la fête des mères et des pères que nous allions acheter en secret chez Janick. Je me souviens des fournitures scolaires, des livres d'ados que nous allions acheter à la librairie d'Aspe. Je me souviens de la queue de touristes l'été jusque sur la rue. Je me souviens de la vie. Du monde que cela drainait. Les jours de marché, les journées d'été et le quotidien pour les bedousiens.
    Je me souviens de la Guyenne, du café "Chez Hendaye", de l'Epargne (avant le Petit Casino), du café Saint Bois.
    J'ai appris avec émotion et tristesse la fermeture du poumon de Bedous. Ce n'est pas seulement un commerce qui disparaît, c'est aussi un service de proximité.
    Je partage aujourd'hui le désarroi des valléens. De tous ceux qui aimaient se rencontrer en allant acheter le journal, les cigarettes etc...
    Les villages meurent à petit feu depuis plusieurs années déjà. De déviations en déviations, de fermetures de maisons en fermetures de commerces.
    Et pour parler de déviation, que penser de celle de Bedous? Je ne vous parle pas la magnifique voie qui permet d'éviter le village; mais de ce panneau avec lequel l'on tombe nez à nez lorsque l'on arrive au "superbe" rond point à l'entrée de Bedous.
    N'y avait-il pas une autre période que la saison estivale pour effectuer de tels travaux? Qu'en pensent les commerçants, les seuls qui restent?
    Je reste aussi très perplexe et dubitatif quant aux choix et aux priorités qui sont faits.
    Il est aujourd'hui du devoir des politiques de sauver le peu qu'il reste à sauver....

  • #41

    Vénus Jupiter..... (mercredi, 08 juillet 2015 08:58)

    Mais pour le moment la réalité est sur la terre.

  • #42

    Lilou (mercredi, 08 juillet 2015 09:13)

    @Enfant, on s'imagine agréablement votre enfance dans les rues de Bedous!
    Aujourd'hui le travail manque partout même en ville alors il serait temps de penser à l'avenir, autrement et repeupler tous ces villages Français qui meurent.

  • #43

    Enfant (mercredi, 08 juillet 2015 10:54)

    @Lilou, nous sommes sur la même longueur d'ondes!

  • #44

    blog accous (mercredi, 08 juillet 2015 13:50)

    repeuplons repeuplons ?

  • #45

    SEGUINARD DANIELLE (vendredi, 10 juillet 2015 19:26)

    Comme beaucoup d'Aspois nous avons été "sidérés" d'apprendre les difficultés de ce commerce. Mais avons-nous bien fait (nous les habitants de ce vallon) d'aller chercher nos cigarettes (je ne fume pas) en Espagne, alors que dans la vallée les commerçants "ramaient"..... les journaux abonnées aussi sur Internet....et +, etc, etc.....
    Et pourtant leur librairie était bien fournie en livres sur la région, et comme le disent certains, pas plus chers que dans une autre librairie (les prix sont imprimés au dos des bouquins....) sic les mauvaises langues pour le prix exagéré.....
    Je leur souhaite de retrouver la sérénité car arrivés à ce point là cela doit être très dur pour ne pas en avoir gros sur le coeur. Bonne retraite quand même à vous deux qui avaient tant donné.

  • #46

    bailleur (mardi, 14 juillet 2015 00:20)

    @locataire #31, je pensais a tort avoir déjà répondu...

    A propos de la jeune fille, elle recherche. C’était ma locataire pendant 6 ans mais j'ai vendu le logement et pour cela mis fin a son bail.
    Le concept de logement low cost c'est, par exemple la maison que les grand parents habitaient, elle est pas du tout aux normes d'aujourd'hui mais pourtant parfaitement habitable. Tout le monde n'a pas les mêmes standards et on parle pas, de loin, d'un 10m² ou on prend la douche assis sur son chiotte, qui a une seule prise élec fonctionnelle et 1,50m de hauteur sous plafond moyenne.
    Pour moins de 300€/mois promis c'est déjà un petit revenu et si vous (oui vous, moi je suis Aspois de coeur mais exilé... pour de bon) arrivez a trouver des idées pour inciter les propriétaires de maisons fermées de les mettre sur le marché locatif ca ne peut etre que positif pour, si ce n'est un repeuplement, une croissance de la population.
    Ce que j'imagine de "probleme" avec cette idée c'est que les gens qui se présentent pour se genre de location son très, très susceptible de subir un délit de faciès. Ou peut être c'est moi qui fait déjà un procès d'intention !?? ;-)

    Ensuite vous semblez préférer l'idée que les logements soit en vente a un prix raisonnable, pourquoi pas mais je vais prendre mon exemple, pendant 6 mois sur leboncoin j'ai eu la maison habitable la moins chère de la Vallée (maison de village 80m² - 60k€), sans pour autant que ce soit la plus petite ou la plus "en ruine" pourtant j'ai pas eu tant d'appel que cela (me dites pas que c'est leboncoin qui est pas trop utilisé dans la Vallée, j'avais un bon paquet de sites, Iluro a Oloron, 1,5mois sur la Rep...).
    Et oui, au final j'ai vendu, a des gens qui vont en faire leur residence secondaire. Voila, c'est que mon exemple c'est vrai, mais je pense qu'il illustre assez le fait que c'est pas en vendant les maisons closes (j'ai mis "maison fermée" avant, là je pouvais pas résister !! :p) que des gens vont revenir vivre en Vallée. Même a un prix correct.

    Sinon par rapport au sujet du post, je suis atterré de la fermeture de ce commerce. C'est vraiment très préocupant.

  • #47

    Aspois d'adoption (mercredi, 15 juillet 2015 04:39)

    Bailleur ou Aspois de cœur mais exilé, pour 300€ par mois dans la vallée vous avez des logements rénovés et aux normes.
    Les gens qui vivent dans ces appartements travaillent et n'ont pas de problème de faciès!
    Pendant 6 mois une maison habitable à 60 000€ sur le bon coin c'était en quelle année ?
    Si les gens comme vous, Aspois de cœur et exilés ne veulent pas revenir d'autres pourraient venir ?
    Nous avons déjà des exemples de gens de la "ville" qui sont installés de façon très moderne grâce au télétravail !
    Vous avez raison vous faites déjà un procès d'intention mais à la vallée, pour un Aspois de cœur c'est dommage.

  • #48

    Bailleur (mardi, 21 juillet 2015 18:18)

    @Aspois d’adoption #47

    L’annonce que j’avais en vente, c’était de l’automne 2014 jusqu’à Mai 2015, durant toute cette période sur leboncoin elle faisait partie des 2 maisons à vendre dans le 64490 à moins de 75000€, la mienne a 59000€. Pour info, la seconde est toujours en vente, à 64000€.

    Évidement tout le monde ne met pas son annonce sur leboncoin mais cela semble correct comme référence. Recherche faite à l’instant, 2 logements à louer pour moins de 400€ dans le 64490, alors que je parlais moi de logement (maison !) a moins de 300€, dans ce cas-là : aucun.
    Ce qui est logique, proposer des logements rénové en locatif pour un loyer modeste n’est pas tentant pour un bailleur/investisseur. C’était plus jouable il y’a quelques années quand l’ANAH avait des fonds à investir dans ces projets, les logements dont vous parlez ont peut-être étés financés comme cela d’ailleurs, mais ça n’est plus le cas aujourd’hui.

    Je ne doute pas une seconde qu’il y ait un flux migratoire vers la Vallée et des gens « très bien » en plus, mais il semble plus faible que les départs et, surtout, que le vieillissement de la population. Je n’ai fait qu’approuver @ivraie#24, puis répondre à @locataire#31. En gros :
    Il faut trouver un moyen de faire rouvrir les maisons fermées, les proposer à la vente oui mais le marché est pas forcément porteur, alors inciter les propriétaires à mettre en location.
    J’ai voulu aller un peu plus loin et chambrer un peu, c’était juste pour faire passer un concept. Pour moi ce type de solution attirerait des gens qui n’ont pas beaucoup d’argent, n’en veulent pas forcément plus et veulent se mettre au vert [un couple de cadre en télétravail serait tout aussi bienvenu, évidemment, je pense juste que ça représente beaucoup moins la population cible]. Il me semble que ce type de profil ne serait pas forcément accepté les bras ouverts par les propriétaires, d’où ma mention de « délit de faciès » et de « procès d’intention », accompagnés comme vous l’avez surement remarqué d’un smiley. Désolé que vous l’ayez pris pour un procès d’intention « a la Vallée ».

    Un tout premier pas pourrait être fait en lançant une initiative d’identification des maisons inhabitées et leur proprios puis proposer une réunion d’information aux propriétaires pour qu’ils comprennent les enjeux (au passage vérifier la « non habitabilité » de celles non soumises à taxe d’habitation, ça fera les pieds aux fraudeurs) et avantages de mettre en vente/location leur(s) bien(s).

lun.

20

oct.

2014

Page blanche

Chers lecteurs, voici cette page blanche en guise de commentaires pour vous exprimer librement sur vos sujets (suivant notre charte)...

179 commentaires

Bedous, c'est dans le Vallon, la Vallée d'Aspe, le Haut-Béarn, les Pyrénées atlantiques...

Des explications sur le fonctionnement-type d'une commune, son budget, son maire, son conseil municipal :

"Une commune, comment ça marche ?"

A l'attention de nos commentateurs désirant préserver leur anonymat, vous n'êtes pas obligés de remplir la case Site internet du module Commentaires du Blog.