Première décharge enlevée en vallée d'Aspe

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

 

 

Les communes de la vallée ont « DECHARGÉ » leur OBLIGATION de traiter les anciennes décharges publiques et sauvages sur la Communauté des Communes.


Nous avons lu un article à la fois encourageant et décevant sur Sud Ouest cette semaine sur Lées-Athas, alors que la CCVA commence son onéreuse mission (plus de 40 000€ pour la décharge de Lées-Athas, et il y a plus de 30 décharges à enlever en vallée d'Aspe !) et malgré la collaboration du voisinage, le chantier révèle bien nos mentalités !

Sans épiloguer sur le fait que des personnes ont dérobé le matériel de l'entreprise chargée de l’exécution de déblaiement, il apparaît que ces décharges sont toujours utilisées, des matériaux récents ont été enlevés !


Petit rappel, la loi dit :

 

Tout abandon de déchets dans la nature,

par exemple au bord d’une route ou au coin du bois, constitue une infraction réprimée par l'article R 632-1 du Code pénal. Il punit d’une amende de contravention de 2ème classe.

 

Si l'abandon de déchets a été commis avec un véhicule,

ce qui est en général le cas, l’infraction peut être réprimée par les dispositions beaucoup plus sévères de l’article R 635-8 du Code pénal qui prévoit une sanction de 5° classe, mais aussi la saisie du véhicule !

Tout automobiliste indélicat qui jette de sa portière une bouteille vide ou "tout autre objet" est directement concerné par cette disposition... pas souvent appliquée.

 

Dans le cas d'une décharge sauvage

régulièrement utilisée et qui accueille un certain volume de déchets, il s'agit de l'exploitation non autorisée d'une ICPE (Installation Classée pour la Protection de l'Environnement. Ce type d'activité ou d'installation est sévèrement encadré par la loi.

Le fait d'exploiter une installation sans l'autorisation requise est puni d'un an d'emprisonnement et de 75 000 € d'amende (Article L173-1 du code de l’environnement ).



La Communauté des Communes n'a pas de planche à billets !

Le traitement des déchets coûte très cher aux contribuables, nous avons l'obligation de traiter nos anciennes décharges, en d'autres termes nous n'avons pas le choix!


Quelles solutions pour répondre à l'obligation de la Communauté des Communes ?


Elle augmente la taxe d'ordure ménagère ?

Si elle divise le prix de l'opération totale, 30 décharges, le chiffre doit dépasser les 6 zéros par le nombre d'habitants. On va peut-être avoir un petit souci ?


Ou on lui demande de plus rien faire du tout et de consacrer l'ensemble de son budget de compétence touristique à cette obligation ?


Bientôt la grande Intercommunalité, on se demande comment les autres vont réagir devant notre incivilité et la négligence de certains élus à ne pas faire appliquer la loi, leur devoir de police !

La commune de Lées-Athas ouvre le bal, elle n'est pas la pire et nous ne sommes certainement pas au bout de nos surprises en Vallée !


L’enlèvement de ces anciennes décharges nous coûte cher ! Arrêtez d’en rajouter !

Les contribuables responsables et PROPRES vont encore payer pour les autres !


Écrire commentaire

Commentaires: 9
  • #1

    je suis la poubelle qui mange vos impots (lundi, 26 octobre 2015 12:11)

    Le consommateur, le dindon de la farce industrielle suremballée.
    Lobby de quelques gros industriels!
    Surproduction (mondialisation), surconsommation (industriel), surpoids (mauvaise alimentation), suremballage (normes d'hygiène de transport et publicité)
    Au final ce qui devait être moins cher et fait une concurrence déloyale aux petits producteurs et commerces vous le payer beaucoup plus cher!
    Mondialisation et gros industriels ( fermeture des petits commerces et producteurs) mauvaise alimentation ( votre santé et la sécurité sociale), sur emballage (taxes ordures ménagères)....
    Vive la surexploitation, vive les producteurs et consommateurs pollueurs et vive nos impôts!
    Ca fait des emplois !!!! sauf en France visiblement ?
    Bon appétit!

  • #2

    TwiceBigAsItNeedsToBe (mardi, 27 octobre 2015 00:48)

    Ah, ben on va devoir assumer notre propre connerie alors ?? Dur ca !
    Parce qu'au début je me demandais comment on (le blog, moi, les autres) on allait pouvoir trouver quelque chose a dire sur le fait qu'on devait assumer les "sales coutumes" d'il y'a 40 ans.
    Et puis bam, "il apparaît que ces décharges sont toujours utilisées, des matériaux récents ont été enlevés". Merde, c'est pas pour leur laisser notre merde qu'on fait des gosses, on se tapes déjà celle de nos ainés, oh !! - Je divagues.

    Et puis décharge sauvage c'est sur c'est pas bien, mais sur le tri il y'a aussi un bel effort a faire, un exemple :
    Un familier m'assures qu'un commercant Aspois, qui a énormément de dechets type carton/papier jette volontairement TOUT au ménager, pas le moindre tri. Sa réponse quand tu lui en parles "beh avec ce que je payes comme taxe d'ordure, je vais pas me faire chier". (1)
    Bon, ben, la logique serait de porter plainte, d'une manière ou d'une autre. Mais c'est un poil de la délation, et a tort ou a raison, ca se fait pas.
    Mais surtout, c'est sur et certain il n'est pas le seul, ALORS FAUT FAIRE QUOI ??

    De mon lieu bien eloigné je dirais des mots comme : education, prevention, information... punition ! Malheuresement a mon humble et pessimiste avis il reste trop peu de force vive en Aspe, la galère pour toute les assoc. en sont un exemple criard, alors rien ne changera vraiment et dans pas si longtemps la vallée sera vide (et sale!).

    Allez. J'ai bien craqué la, mais je m'en fout je suis anonyme !! /kiss

    (1) : Un argument recevable aurait été : quel est l'abruti qui a designé l'ouverture des poubelles papier/carton ???? Pour des pubs de boite a lettre c'est ok, pour des cartons c'est un calvaire ! Au moins dans le village que je connais.

  • #3

    Beh c'est sur !!! (mardi, 27 octobre 2015 09:30)

    Q' importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse !
    Anonyme ou pas ! votre commentaire est à lire, drôle et criard de vérités !

  • #4

    question (mercredi, 28 octobre 2015 19:34)

    Et la décharge de Bedous, elle en est où, au niveau de l'enlèvement et du nettoyage ? Le monticule qui doit être traité ; ils ne vont pas le recouvrir au moins ?

  • #5

    bonne question ! (mercredi, 28 octobre 2015 20:36)

    Question ? question ? votre question m'intrigue ? depuis le temps que l'on voit défiler les camions dans le vallon.... Le ballast aurait-il trouvé une seconde vie ?
    Je n'ai pas été sur les lieux mais il semble que le tas de gravats se déplace à coté de la décharge derrière le portail plutôt ?
    Mais j'avoue que le comble serait que la CCVA (les contribuables) soient obligés de payer l’enlèvement des gravats (sur les déchets) que l'entreprise du chemin de fer a déjà facturé à M.Rousset (les contribuables)! A vérifier ça serait très drôle!
    30 décharges à enlever en vallée! il y en a pour quelques années j'imagine !

  • #6

    Rayponce (jeudi, 29 octobre 2015 22:37)

    Avec 3 des camions du défilé j'ai empierré mon allée pour pas un rond, ou presque. Et je suis pas le seul.
    Arretez avec le ballast, ca fait des 10aines d'années qu'il a été abondament rincé sur la voie sans absorber de pollution supplémentaire, c'est des cailloux maintenant.

  • #7

    question réponse (vendredi, 30 octobre 2015 07:15)

    Ce n'est pas le ballast qui pose problème (si vous avez eu le résultat d'analyse avant de planter vos tomates).
    Qu'il serve à des particulier c'est très bien, moi ça ne me pose aucun problème au contraire c'est une très bonne idée.
    Le problème c'est que ce ballast n'était pas trié et qu'il y avait avec d'autres déchets d'autres matériaux ! gravats divers et plastique ....
    Le problème c'est qu'une entreprise qui fait des travaux vous facture systématiquement l’enlèvement des gravats ?
    L'entreprise se charge d'enlever, de trier et d'acheminer ces matériaux dans des lieux appropriés et ça VOUS coute cher sur votre facture !
    Alors dans le contrat passé avec l'entreprise qui fait les travaux du chemin de fer il est dit quoi ?
    L'enlèvement du ballast n'est pas facturé? L'entreprise a spécifié qu'elle déposerait les gravats non triés par ci par là dans les communes traversées ? Qu'elle prospecterait des particuliers pour se débarrasser de ce ballast à moindre frais ? (frais qu'elle enlève sur la facture finale?)
    Et c'est vrai que les questions sur les derniers commentaires sont intéressantes, il y a un énorme tas sur le bord de la déviation qui est aplati à l'endroit de l'ancienne décharge, moi aussi j'espère qu'il ne sert pas à empierrer ou recouvrir l'ancienne décharge !
    Merde sur merde égal propreté ?
    Non !
    Après je pense comme vous que ce ballast a proprement dit n'est plus toxique (mais il y a tellement de choses qui nous paraissent saines....) donc il y a une analyse qui le prouve normalement et cette entreprise a l'obligation de trier ses gravats et je pense que l'opération d'enlèvement et d'acheminement a vraiment été facturée (aux contribuables pour le coût) ! alors une fois trié qu'elle continue à prospecter les particuliers intéressés (opération très rentable pour l'entreprise aussi pas que pour vous) et que ce ballast serve à de bonnes opérations de recyclage !


  • #8

    question reponse (vendredi, 30 octobre 2015 07:25)

    En me relisant je vois quelques fautes d’orthographe mais (aux contribuables pour le coût ) je voulais dire pour le coup ! mais pour le coût aussi !
    Bedous levez vous! le ciel est très beau ce matin !
    Bonne journée

  • #9

    actionnaire minoritaire (vendredi, 30 octobre 2015 08:02)

    Je viens de comprendre que finalement tous les contribuables sont actionnaires des chantiers publics ? c'est nous qui les finançons sans consultations préalables ?
    J'aimerai bien voir la facture de ce chantier public !
    Si j'ai payé le prix fort pour l'enlèvement de ces gravats, je demande à l'entreprise des explications! Et si elle décharge à moindre trajet à moindre coût (pour le coup) chez des contribuables qu'elle le fasse gratuitement au moins elle a déjà été payée !
    C'est fort quand même !
    J'espère aussi que l'ancienne décharge n'a pas été recouverte, je vais aller voir mais si les gens du blog peuvent faire des photos comme ils aiment en faire !
    C'est pas rien ça aussi !

lun.

20

oct.

2014

Page blanche

Chers lecteurs, voici cette page blanche en guise de commentaires pour vous exprimer librement sur vos sujets (suivant notre charte)...

165 commentaires

Bedous, c'est dans le Vallon, la Vallée d'Aspe, le Haut-Béarn, les Pyrénées atlantiques...

Des explications sur le fonctionnement-type d'une commune, son budget, son maire, son conseil municipal :

"Une commune, comment ça marche ?"

A l'attention de nos commentateurs désirant préserver leur anonymat, vous n'êtes pas obligés de remplir la case Site internet du module Commentaires du Blog.