Courrier d'un lecteur 





L'épicerie de Lescun

(suite)

LE MULTI-NON-SERVICE DE LESCUN.


Début décembre le seul candidat à la reprise de l'épicerie de Lescun a refusé la convention proposée par la mairie.

Quand on pense qu'ils étaient 13 il y a 9 ans à son ouverture il y a de quoi s'étonner !

Que s'est-il donc passé pour qu'ils fuient tous ?


En se renseignant un peu (car l'information est inexistante!) voici ce qu'on apprend :

la démission du précédent épicier, Mr Wurtz a été transmise à la mairie le 29 avril 2015. Cette démission a été provoquée par le changement de bail de la mairie.

En effet Mr Wurtz lors de son embauche avait un bail commercial qui a été transformé 8 ans plus tard sur les conseils d'un élu, en convention d'occupation du domaine public.

Ce changement a fait perdre au couple le bénéfice de la reprise d'un fond de commerce sur lequel il comptait et qui était rendu possible avec un bail commercial.


1ère question que se pose un simple citoyen : une municipalité peut donc annuler un contrat aussi facilement ?

La motivation en serait une règle interdisant le bail commercial pour un bâtiment municipal.

(Notons qu'il est particulièrement stupéfiant de voir un conseiller municipal prôner l'application des règles alors qu'il y déroge pour lui-même, n'habitant pas Lescun et n'y payant pas d'impôt!)


A la suite de cette démission la mairie a reçu cet automne un candidat issu d'une famille de Lescun mais n'a lancé un appel d'offre qu'en octobre !

Or plusieurs experts consultés déconseillent d'accepter cette convention.

2ème question : pourquoi ? Si ce n'est qu'elle n'est pas équitable.


UNE SOLUTION POSSIBLE ?

Elle a été mise en place à Aydius et dans d'autres villages :

  • Placer les bâtiments en domaine privé.

  • Un bail commercial dérogatoire comme à Aydius qui donne 3 ans aux repreneurs pour atteindre les objectifs fixés par la mairie.

  • Et peut-être d'autres, si vous les connaissez merci d'en informer une mairie bien mal conseillée !...


Moi je trouve qu'il faudrait payer ceux qui nous rendent ces "multiples services" car une épicerie à Lescun c'est bien plus qu'une commodité, c'est aussi une fonction vitale de lien social que Mr et Mme Wurtz ont rempli magnifiquement, qu'ils en soient ici remerciés.

Il est vrai que quand on n'habite pas sur place on ne doit pas s'en rendre compte !


Un citoyen outré

Écrire commentaire

Commentaires: 30
  • #1

    C.R (lundi, 14 décembre 2015 20:03)

    Si la commune ne veut pas faire un bail commercial elle peut salarier les gérants ?
    Sinon je comprends que les repreneurs ne se battent pas !

  • #2

    azuns (mardi, 15 décembre 2015 15:44)

    Bail commercial induit que la personne peut revendre le fonds de commerce et donc spéculer allègrement sur les deniers publics.
    Deux exemples flagrants en vallée:
    Sarrance,la commune s'endette ,utilise des subventions (l'argent de nos impôts) et trouve un gérant. 5 ans plus tard le gérant revend le fonds 150 000 euros.
    Est ce moral ?

    Il n'a effectué aucuns investissement si ce n'est payé un loyer souvent dérisoire et a gagné de l'argent en vendant des repas ,des nuitées et de l'épicerie et bonnus il gagne de l'argent sur un fonds qu'il n'a pas créé !
    Aucun risque et je tire sur la ficelle.
    Pour le chateau d'arrance à Cette ,même logique

    Pour Lescun Mr Wurtz a mis en vente le fonds à 80 000 euros sur les sites de ventes et reprises de fonds de commerce pendant deux ans et n'a pas retrouvé de repreneur. Le loyer était aussi dérisoire.
    Pour moi le changement de bail sert justement à éviter ce type de spéculation pas très moral.
    Suivant l'éclairage, la clarté et la vérité ne sont pas les mêmes.
    bonne journée

  • #3

    ? (mardi, 15 décembre 2015 16:11)

    Merci à vous azuns,il est toujours intéressant d'avoir 2 sons de cloche. Sachant cela on peut penser,que composé d' élus avisés,le conseil municipal de lescun a pris la bonne décision.

  • #4

    blagounette (mardi, 15 décembre 2015 16:15)

    Sauf qu'un fond de commerce est un meuble incorporel !
    Il ne s'agit pas des investissements mais de la clientèle, du nom, de la réputation...
    Une commune qui va investir dans un local commercial (rien ne l'oblige à le faire)
    va le faire pour assurer un service minimum dans son village.
    Elle a deux possibilité soit elle signe un bail commercial avec un gérant, qui devra se débrouiller à faire tourner la boutique malgré un manque de clientèle évident puisque tous les commerces privés ont fait leurs valises sans repreneur (donc secteur pas très porteur et juteux !), le gérant devra s'assurer sa propre rémunération qui soyons honnête doit être modeste en été et misérable en hiver même à Lescun le village le plus touristique de la vallée.
    Soit la commune va jusqu'au bout de sa démarche elle crée un commerce de proximité et embauche un salarié ! Le gérant ne pourra pas revendre sa clientèle mais il aura la garantie d'avoir un salaire tous les mois !
    Moi par exemple je veux bien être salarié de cette épicerie mais pas question de galérer tous les mois sans même pouvoir revendre ma clientèle derrière!
    80 000€ en effet c'est beaucoup trop cher mais il faut voir le chiffre d'affaire !
    Suivant l'éclairage, la clarté et la vérité ne sont pas les mêmes c'est vrai !
    Parler de spéculation en vallée actuellement je pense que c'est une blagounette Azuns ? non ?

  • #5

    ?? (mardi, 15 décembre 2015 16:37)

    Rousset a l'intention de créer un téléphérique à touristes pour lescun. cela va donner un souffle nouveau à lescun et bien entendu à son épicerie.Quelle tête pensante...

  • #6

    expert comptable (mercredi, 16 décembre 2015 07:28)

    En règle générale, le montant du fond de commerce correspond au chiffre d'affaire annuel...si le commerçant travaille correctement...Facile à vérifier lors de la vente d'une affaire, le vendeur fournit obligatoirement le bilan comptable aux potentiels acheteurs!
    D autres questions contacter ma secrétaire

  • #7

    le Divelec (samedi, 19 décembre 2015 16:49)

    Chercher à vendre son fonds de commerce est tout à fait normal, n'a rien de scandaleux puisqu'il s'agit de chercher à valoriser le travail accompli en créant et/ou développant et/ou maintenant la clientèle d'un point de vente et qui va avoir pour résultat pour l'acquéreur de pouvoir réaliser immédiatement un Chiffre d'Affaire conséquent.
    C'est l'usage normal et heureux en terme de commerce et cela ne laize en rien la Commune bailleur du fonds qui a été rémunérée d'une part par le loyer versé d'autre part par la satisfaction de ses administrés bénéficiaires du service.
    C'est en outre parfaitement légal

  • #8

    Azuns (mardi, 22 décembre 2015 12:09)

    Tout à fait d'accord Le Divilec , à condition de prendre un risque au départ !
    Monter l'ensemble avec nos impôts et encaisser le bénéfice c'est un peu cavalier.

    J'ai idée de monter une affaire ( par exemple une location d'ânes), je suis sûr que vous allez me la financer ( étable , bureau, magasin de ventes de produits régionaux, accueil....etc) et je vous rétribuerai un petit loyer Le Divilec.
    Quand je vais revendre ,j'encaisserai le fonds et mon successeur continuera à vous payer un petit loyer, contrat commercial oblige.Et si par hasard un de vos enfants veut récupérer le local car il souhaite mener cette activité, il ne pourra pas ,contrat commercial oblige .
    Une commune doit elle engager des deniers communaux pour ce type d'actions ?
    Pour servir les habitants pourquoi pas , peut être le confier à des associations , café associatif, épicerie associative ..comme l'Aberouat.
    Sinon que les tenants du capitalisme prenent les risques avec les bénéfices.

  • #9

    ninette (mardi, 22 décembre 2015 17:12)

    Quel dommage que la mairie ne fasse pas le nécessaire pour trouver repreneur pour l'épicerie ; c'est la mort du village sans ce commerce .Je suis venue souvent en vacances a lescun ; je vous assure que sans épicerie ; c'est très triste ; c'est la vie du village
    Je pense que si la Mairie lance un appel d'offre ; cela doit se trouver. Je le souhaite
    Bougez vous

  • #10

    mimine (jeudi, 24 décembre 2015 17:38)

    Quel dommage qu'un village comme lescun n'est plus d'épicerie !!!!! cela me donne plus envie de venir en vacances

  • #11

    PACO (vendredi, 08 janvier 2016)

    Que c'est triste Lescun sans épicerie; ce Noêl je suis venue en vacances ; mais je ne pense pas y retourné .Ce n'est vraiment pas agréable que pour 3 jours il faut descendre a bedous chercher son pain ; Que fait Mer le MAIRE ?Je pense que c'est possible de trouver un repreneur ..J'espère???






  • #12

    Citoyen optimiste (lundi, 11 janvier 2016 17:37)

    Lescun le Saint-Tropez de la Vallée d'Aspe où les fonds de commerce peuvent se vendre à 80 000€!!!

    Même mieux que le vrai St Tropez : le chiffre d'affaire de l'épicerie de Lescun est plus qu' honorable et à envier!! Hâtez-vous tous pour reprendre cette affaire en or! Je ne doute à aucun moment qu'il puisse y avoir un repreneur...

    Franchement si Lescun devait attendre un repreneur à 80 000€, telle la belle au bois dormant, l'épicerie resterait endormie de bien longues années! Un service magnifiquement rendu à la population comme le dit si bien le "citoyen outré" qui a rédigé l' article du haut de page.

    Plus sérieusement, sachez qu'à l'époque des 80 000€, des repreneurs se sont manifestés et qu'ils ont été totalement découragés par la somme astronomique demandée et par la grande disponibilité et l'amabilité du vendeur.

    Comme tout un chacun, je regrette cette période sans épicerie mais je n'en doute pas : le rideau sera bientôt levé de nouveau.

    Oh la la doucement! Lescun n'est pas en train de rendre son dernier souffle, d'autres personnes animent aussi la vie du village depuis de très nombreuses années avec beaucoup de conviction et maintiennent du lien social. Nous les remercions très chaleureusement pour ce service magnifiquement rendu à la population.

    Un citoyen optimiste

  • #13

    Plouf (jeudi, 14 janvier 2016 22:14)

    Je ne vois qu'une bonne raison à cet optimisme, citoyen: tu es le futur repreneur, tu as de l'argent à investir car tes affaires marchent bien, et grâce à not'bon maire tu n'auras même pas 80000€ à payer

  • #14

    Malcom (vendredi, 15 janvier 2016 11:16)

    Monsieur le maire,
    Il est inadmissible qu'il n'y est plus d'épicerie à LESCUN. Cette espace avait créer un lien avec les habitants. Si vous voulez la mort du village continuez dans ce sens, vous allez tout droit dans le mur. Sachez que certaines personnes prennent un taxi pour aller faire leurs courses. Créer un moyen de transport pour toutes ces personnes sans moyens de locomotion car il est inadmissible de laisser un village comme LESCUN mourir.

  • #15

    PAUPI (lundi, 18 janvier 2016 07:24)

    Bravo Malcom
    Vous avez raison ce village de lescun sans épicerie ; est un cauchemar
    car simplement pour un simple séjour il faut tout prévoir; le pain cet bien quand nous louons si il y a un congélateur ?; sinon il faut descendre a Bedous ; c'est dommage et ragant
    Les gens se lasseront de louer a Lescun
    Monsieur le Maire lancé les candidatures il y auras bien quel'q'un qui seras interesser .
    n'attend que ça ?

  • #16

    ReReplouf (jeudi, 28 janvier 2016 22:54)

    Dans la série "Lescun ton univers impitoyaableu", un courageux citoyen a entrepris de faire la chasse aux "votants qui ne devraient pas voter", la rumeur dit qu'une bonne quarantaine de vrais-faux votants auraient ainsi été éliminés. Moi je dis bravo, il est bon de rappeler de temps en temps qu' au dessus des nuages ne veut pas dire au dessus des lois, même et surtout dans ce si charmant village d'hostiles irréductibles.

  • #17

    Nath (vendredi, 29 janvier 2016 13:42)

    Reportage assez pessimiste et desespere du Maire et de certains citoyens ce midi sur tf1 pendant le journal de jp Pernaud, donc les candida tires et une reprise devrait shiver, non?

  • #18

    Mimi (vendredi, 29 janvier 2016 13:49)

    Je viens de découvrir au journal de 13h la fermeture de l épicerie. Beau petit village que nous avons découvert l.été dernier. Moi je veux bien reprendre l affaire mais comme d autres commentaires l ont dit, il faut etre salarié de la mairie . Cela sécurise le poste et donne envie aux repreneurs de rester
    A bientot

  • #19

    chouchou (vendredi, 29 janvier 2016 13:59)

    Bonjour, gérant épicerie pendant 20 ans malgré le modeste loyer il est pas possible de vivre correctement sur votre village car malgrés tout vous avez des supermarchés à proximité et qu'inévitablement votre épicier ne sera la que pour du dépannage quant vous ne pourrez pas descendre à cause de la neige.. Dès les beaux jours vous ne penserez plus à lui ou alors faites-en un gérant salarié !!!! Bon courage

  • #20

    Nana (vendredi, 29 janvier 2016 14:06)

    Je viens de voir le reportage sur TF1 ce village trop sympa donne envie de quitter la région parisienne pour aller s'y installer

  • #21

    Géracolas (vendredi, 29 janvier 2016 14:19)

    Bonjour ,
    je viens de voir également le reportage .
    C'est vrai que si l’épicerie est juste pour du dépannage , je ne vois pas comment elle peut vivre , si quelqu'un viens s’installe , il faut aussi que la population joue le jeu .
    C'est un projet a creuser.

  • #22

    coucou le voilou (samedi, 30 janvier 2016 12:24)

    si l'ancien épicier à tenu 9 ans c'est qu'il a du y trouver son compte et ne pas faire que du dépannage non plus, mais comme le maire que vous avez vu à la télé lui a mis ce nouveau contrat il est parti (le maire savait quand même depuis avril 2015 que l'épicier partait, belle réactivité du maire presque 10 mois qu'il sait et qui se passe rien et surtout sur son contrat qui pu l'angoisse pour le repreneur) pareil pour celui qui s'était présenté aussi soit 2 personnes qui refusent ce même contrat bizarre non ? Et puis gonflé le maire "l'épicerie refaite à neuf" mais bien sur sauf qu'elle a 9ans mais l'important c'est qu'elle "possède la caisse enregistreuse puis la machine à couper le jambon dior". Et les frigots et autres machines dedans sont-elles encore aux normes ou alors pour combien de temps 3 ans 4 ans qui prendra ces énormes frais dessus : bien le pigeon qui aura signé son contrat. Le problème au final c'est pas l'épicerie (quoique ya des choses à négocier quand même) c'est son contrat j'ai l'impression. Alors mr le maire on attend encore 10 mois de plus pour se dire mince je me suis peut être trompé car pour l'instant les lescunois peuvent allé dans la vallée chercher à manger mais je crois que ça va pas durer car la neige et le froid revienne. Allez l'important c'est d'avoir la machine à couper le jambon dior.
    Allez courage lescunois unissaient vos forces pour faire bouger le maire.

  • #23

    Fofinette (samedi, 30 janvier 2016 13:11)

    Bonjour,
    J'ai moi aussi regard le reportage et je n'arrête pas d'y penser. Si je comprends bien, le mieux serait de reprendre l'épicerie en fond de commerce et non en de signer un contrat d'occupation du domaine public, ce dernier étant à durée déterminée et n'a pas d'obligation d'être reconduit. Moi et mon ami seraient intéressés pour reprendre le fond de commerce de cette épicerie à Lesclun mais pas sous forme de contrat. Alors Mr Le Maire ? Que fait-on?

  • #24

    pipo (jeudi, 04 février 2016 22:36)

    J'ai vu aussi le reportage , cela donne envie de venir dans ce beau village , mais sa sent le piège
    Que les habitants de lescun me demontrent le contraire peut être que je me trompe prouvé le moi .
    J'attends vos commentaires @+
    Votre futur epicier peut être !!

  • #25

    luce (vendredi, 05 février 2016 22:04)

    moi je pense que si personne du village à repris l'épicerie depuis octobre c'est qu'il doit y avoir quelque chose qui coince fort voir même très fort.
    Au plaisir ou déplaisir surtout de lire les aventures de ce village.
    Luce

  • #26

    mord (mercredi, 24 février 2016 17:59)

    dommage pour les gens de Lescun car aller a Bedous chercher son pain sa fait chére la baguette faire un dépot de pain dans un café si les prorietaire est d accord

  • #27

    Gentiane (vendredi, 26 février 2016 13:37)

    Je me demande bien qui aurait envie de s'installer dans ce village désert où il tombe des mètres de neige en hiver ( pas cette année encore !) .Les lescunois prennent leurs 4/4 pour faire leurs courses à Accous ou à Oloron et n'ont que faire d'une epicerie !!
    Ça ne peut intéresser que les touristes pour se dépanner ....

  • #28

    didier (lundi, 14 mars 2016 13:44)

    Toujours pas trouvé me contacter lion570@hotmail.fr merci

  • #29

    Bellier (Bardanouve) Olivier (mardi, 19 juillet 2016 22:40)

    bonjour, puis je savoir qui est ce conseiller municipal?
    à l'époque, que j'ai connue, nous avions Mr Carrafancq...il ne semble pas si difficile de maintenir un commerce si important , question de priorisation des nécessités et des besoins?

  • #30

    Med nouveau epicier modeste algerie (lundi, 26 septembre 2016 18:39)

    L epicerie est le coeur du village

lun.

20

oct.

2014

Page blanche

Chers lecteurs, voici cette page blanche en guise de commentaires pour vous exprimer librement sur vos sujets (suivant notre charte)...

176 commentaires

Bedous, c'est dans le Vallon, la Vallée d'Aspe, le Haut-Béarn, les Pyrénées atlantiques...

Des explications sur le fonctionnement-type d'une commune, son budget, son maire, son conseil municipal :

"Une commune, comment ça marche ?"

A l'attention de nos commentateurs désirant préserver leur anonymat, vous n'êtes pas obligés de remplir la case Site internet du module Commentaires du Blog.