Compte-rendu Conseil Communauté du 19 juillet 2016

Les délibérations sur les différents points de l'ordre du jour seront consultables prochainement sur le site de la CCVA. Nous n'aborderons ici que les questions diverses.

 

La délibération concernant la subvention à l'Office du Tourisme pour l'inauguration de la ligne SNCF n'a pas été votée, le bilan présenté étant incomplet (manque, entre autres, la délibération sur la subvention de la commune de Bedous)

 

Questions diverses :

 

Station Sport de Nature : aucune réponse des entreprises pour l'attribution du marché d’étude de programmation. Raison invoquée : délais trop courts. 

Le projet devant être abouti au 31 décembre, les élus vont former une commission pour continuer à avancer sur le fonctionnement en attendant un (éventuel) prochain appel d'offre.

 

Peyranère : le centre est à vendre au prix de 550 000 €. Les PEP ont contacté la CCVA qui fera une offre. En attendant, la direction des PEP cherche à continuer une activité d'accueil de groupes.

 

Crèche intercommunale : les travaux du préau vont enfin commencer

 

Passerelle du Pourtalet : le projet de la grande passerelle n'est pas réalisable (problème de longueur, de portance... le site est classé) Il faudra choisir parmi les deux autres possibilités étudiées.

Le Conseil Départemental prendrait la maîtrise d'ouvrage.

Délibérations à prendre pour la poursuite de l'étude.

 

Les élus prennent quelques vacances et se retrouveront pour la prochaine réunion le 1er septembre.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    citrouille (lundi, 25 juillet 2016 20:12)

    Pour la passerelle , enfin du bon sens et pourquoi pas un télésiège partant depuis la place d'Etsaut tan qu'on y est!
    Ce fort n'a aucune histoire et surement aucun avenir, surtout quand on voit le nombre de visites à Laas ou Montaner !
    Ca continue a être la danseuse de la CCVA après avoir été celle de Rose.
    Quelle gabégie, que d'argent public englouti !
    Pitoyable!

  • #2

    tuquet (samedi, 30 juillet 2016)

    CONCERNANT L ACHAT DE PEYRANERE POUR REMETTRE EN ETAT IL FAUDRA INVESTIR LE DOUBLE DE LA VALEUR D ACHAT ET TROUVER DES GESTIONAIRES MOTIVES ET QUE L ACCES SOIT DENEIGE EN PERIODE D HIVER

  • #3

    Peyranère (lundi, 01 août 2016 09:25)

    Bien sûr qu'une nième mise aux normes, va coûter cher. Mais que fait-on alors ?
    Peyranère deviendra une ruine pour sûr. C'est pas le problème des valléens ? On a bien trouvé de la monnaie pour le fort du Pourtalet, je voudrais bien savoir combien. Quand on veut......

  • #4

    P.P. (lundi, 01 août 2016 10:29)

    Imaginer ces bâtiments tomber en ruine et devenir lentement un site fantôme me fend le cœur. D'accord avec Peyranère, c'est aux valléens de trouver des solutions. Faisons preuve d'imagination et trouvons des perspectives de reconversion viables pour ce lieu à proposer à nos élus. Nous sommes près de 3000 habitants, il y en a bien quelques uns qui ont de bonnes idées ? Bien sûr qu'il faudra des sous mais si un bon projet émerge, le financement, ça se trouve. Alors, cogitons, cogitons !

  • #5

    Alphonse (lundi, 01 août 2016 16:29)

    L'Abérouat, Peyranère, Cette-Eygun (reconverti), les Forges d'Abel, tous ces centres montrent la vitalité des colonies à l'époque. Regardez le nombre de moniteurs restés dans la vallée et ayant fait leur trou, et même des enfants!!!

lun.

20

oct.

2014

Page blanche

Chers lecteurs, voici cette page blanche en guise de commentaires pour vous exprimer librement sur vos sujets (suivant notre charte)...

169 commentaires

Bedous, c'est dans le Vallon, la Vallée d'Aspe, le Haut-Béarn, les Pyrénées atlantiques...

Des explications sur le fonctionnement-type d'une commune, son budget, son maire, son conseil municipal :

"Une commune, comment ça marche ?"

A l'attention de nos commentateurs désirant préserver leur anonymat, vous n'êtes pas obligés de remplir la case Site internet du module Commentaires du Blog.