Quelques infos sur l'interco...

 

Le 31 décembre 2016 la Communauté des Communes de la Vallée d'Aspe va disparaître et la grande intercommunalité du Pays d'Oloron et des Vallées du Haut Béarn va voir le jour.

La Communauté de la vallée d'Aspe va fusionner avec celles de la vallée de Barétous, de Josbaig et du Piémont Oloronais.

 

En 1965, les Aspois ont connu la première intercommunalité, le SIVOM, qui a réuni en premier lieu les communes de la basse vallée puis ensuite les autres communes.

 

En 1995, 30 ans plus tard, disparition du SIVOM et naissance de la Communauté des Communes de la Vallée d'Aspe qui acte avec les 13 communes de la vallée.

 

En 2017, 22 ans plus tard, disparition de la Communauté des Communes de la Vallée d'Aspe. Nos villages feront partie de la Communauté du Pays d'Oloron et des Vallées du Haut Béarn qui va désormais réunir 49 communes.

 

Le principe du SIVOM, de la CCVA et la future intercommunalité reste inchangé. Le but est de mutualiser les moyens, pour créer ou renforcer des services à la population trop onéreux pour des communes (collecte de déchets, centre de secours, cantine scolaire, gymnase, développement touristique...)

 

Cette nouvelle intercommunalité est la continuité d'une grande réforme « la loi NOTRe » qui a également entraîné la restructuration des Départements et des Régions.

 

La prochaine étape sera le regroupement des communes (fusion de plusieurs communes en une seule « commune nouvelle »)

 

Pour ou contre, entre enjeux économiques et politiques, le citoyen subit la transformation sans information claire et sans concertation. Ainsi va la République...

 

A ce jour, environ 150 réunions ont eu lieu pour débattre sur cette nouvelle intercommunalité d'Oloron et, comme d'habitude, certains de nos élus brillent par leur absence ! Très peu d'élus présents donc pas d'information et de communication pour les citoyens sur le sujet.

 

Voilà donc ce que nous savons, 15 jours avant la fusion, sur la future grande intercommunalité :

 

  • La taxe TOM (taxe d'ordure ménagère) va sensiblement baisser en vallée d'Aspe.

  • La taxe «part intercommunalité » sur l’impôt du contribuable ne bougera pas.

  • Le service de collecte des d'ordures ménagères au porte à porte sera maintenu et pris en charge en totalité.

  • Une future Maison des Services au Public s'installera au château Fénart, pour officialiser toutes les permanences déjà existantes (sociale, juridique...) et peut être étoffer l'offre.

  • Une antenne de la grande interco reste à Bedous avec la mission de faire fonctionner cette Maison des Services

  • Les statuts de l'office du tourisme vont changer mais il y aura toujours un office du tourisme en vallée d'Aspe

  • Les compétences obligatoires, c'est-à-dire les charges que la communauté va garder ou va prendre obligatoirement (loi NOTRe) : le développement économique englobe le développement touristique (compétence déjà attribuée à la CCVA), la collecte et le traitement des déchets (compétence déjà attribuée à la CCVA) et l'eau et l'assainissement en 2020 (compétence nouvelle donc celle qui fait le plus parler et va changer le prix du service pour certaines communes)

  • Pour les autres compétences dites optionnelles ou facultatives telles que les équipements culturels, sportifs, scolaires, l'habitat...nous savons que la future intercommunalité dressera un bilan et se positionnera sur l'ensemble de son territoire dans un délai de deux ans maximum. Jusque-là, elle prend en charge TOUTES les compétences de TOUTES les communautés de communes.

 

Mais alors ça change quoi ? Pourquoi certains élus sont contre ? De quoi ont-ils peur ?

 

L'eau et l'assainissement font débat ! Ils veulent que la compétence reste communale mais vu la réglementation sur le service de l'eau et de l'assainissement (travaux de mise aux normes, d'entretien et de contrôles) et la baisse des dotations, les communes ne pourront plus assumer ce poste sans le répercuter directement sur le contribuable, il ne faut pas se laisser leurrer non plus.

 

Ce n'est pas le service de l'eau potable dans notre vallée qui coûte le plus cher car il y a peu de traitement. Seuls l'entretien des réseaux et des sources, les contrôles, les taxes de l'agence de l'eau coûtent aux contribuables. Mais le service de l'assainissement impose les taxes de l'agence de l'eau, l'entretien et le contrôle des réseaux et de lourds investissements sur les stations d'épuration (soumises elles-mêmes à des frais d'entretien, de maintenance, de contrôles, de mise aux normes perpétuelles...)

 

Les aspois doivent comme tout le monde traiter l'eau qu'ils rejettent et il y a un coût!

 

Donc, deuxième solution envisagée : la création d'un syndicat, ce qui permettrait de mutualiser les coûts et éviter de donner cette compétence à un groupe mondial. Reste à créer ce syndicat : la grande interco va dresser un bilan sur l'ensemble des réseaux de son territoire ces 3 prochaines années, le résultat sera déterminant sur les possibilités et le périmètre du syndicat que les élus veulent.

 

Le poids de la vallée d'Aspe noyée dans cette future grande intercommunalité, l'autre grande question ! Développement économique et touristique, territoire de plaine et de montagne qui sera le grand gagnant et le grand perdant ? Ne va t-on pas oublier la vallée d'Aspe ?

 

La réponse est claire, elle va dépendre de nos élus, de leur implication, de leur motivation et de leur volonté à gérer pour le mieux les intérêts de notre vallée ! Chaque commune aura un élu siègeant dans la future intercommunalité : à eux de porter d'une même voix l’intérêt valléen, de sortir de leurs clivages politiques qui n'a de sens et de portée qu'à désunir la vallée !

 

Bientôt le prochain volet de la loi NOTRe avec le regroupement des communes, et les élus aspois ne se sentent pas concernés par cette réforme qui a déjà mouliné les Régions, les Départements et les Communautés ?! Nos élus locaux se sentent-ils investis d'un pouvoir surnaturel pour arrêter la machine aux frontières de leur commune ou, conscients de leur impuissance, attendent-ils simplement la nouvelle injonction pour s'inquiéter, s'interroger, communiquer comme ils l'ont fait avec cette nouvelle intercommunalité ?

 

Nous sommes un territoire de montagne, isolé, en déclin, il est temps d'arrêter de mettre des pansements sur l’hémorragie, d’investir des fonds publics là où le privé a échoué. Si les bars et les commerces ferment, c'est qu'il y a moins de monde et que les gens consomment différemment. Il est temps de mobiliser l'énergie sur le maintien des services publics, de les rendre plus performants et encore plus au service de la population et de voir enfin le développement économique de façon collective et à l’échelle valléenne !

 

Tout va dépendre de la mentalité des élus communautaires, les débats peuvent tourner aux querelles de clochers comme à une nouvelle façon de penser ce territoire et peut être qu'enfin nous trouverons une place, notre place.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 28
  • #1

    Contibuable (lundi, 19 décembre 2016 17:00)

    Merci à vous pour toutes ces informations.

  • #2

    Urbain D (lundi, 19 décembre 2016 18:31)

    Merci, je vais quelquefois sur le site de la comcom pour avoir des infos, mais rien!! Aucune communication, nos élus sont-ils pour ou contre? Quels sont leurs arguments? Ceux qui veulent, ceux qui refusent .........
    Même rien dans le blog de la REP......étonnant, non!!!

  • #3

    nouvelle (lundi, 19 décembre 2016 20:49)

    Merci pour ces infos.
    Il est bon de lire au il est temps d arrêter de mettre des pansements sur l hémorragie..... Combien de villages se retrouvent sans vie car privés d une énergie locale. La vallée d Aspe a la chance de voir de nouvelles personnes s installer régulièrement alors peut être des échanges constructifs à venir

  • #4

    faucille (mardi, 20 décembre 2016 15:19)

    Ce qui est regrettable c'est que nos élus vont siéger à Oloron sans une réelle légitimité.En effet n'ont-ils pas été élus à la ccva en profitant des municipales dont l'électorat se base sur tout sauf sur les compétences des candidats.Pourquoi ne pas s'inspirer d'élections mettant en opposition des listes composées de citoyens ayant les mêmes sensibilités? Cela permettrait au moins de ne parler que d'une voix lors des votes.Là,on pourra parler de peuple et de démocratie.

  • #5

    Marteau (mardi, 20 décembre 2016 16:33)

    Ils sont légitimes, ils ont été élus comme Maire et comme conseiller communautaire ?
    Justement là il n'est pas question de sensibilité mais de projets pour la vallée moi leur étiquette politique ne m’intéresse pas!
    Il faut que les élus de la vallée s'entendent sur les projets importants pour les justifier auprès des autres conseillers communautaires.
    Mais... il n'est pas question à mon avis de défendre seulement son petit territoire mais de penser l'ensemble du territoire de le renforcer de le rendre attractif et que chaque coin du territoire y trouve son compte ?
    Sinon ça ne marchera pas et encore moins s'ils commencent à faire des stratégies politiciennes à deux balles!

  • #6

    faucille (mardi, 20 décembre 2016 17:22)

    marteau,la sensibilité n'est pas que politique mais tout simplement avoir la même vue des choses.Comme vous je pense vallée et c"est pour ça que je m'interroge sur la cohésion de nos élus.A ce sujet le maire de bedous n'est-il pas un monstre d'individualisme? Que croyez-vous qu'il va faire si ce n'est penser à lui comme c'est le cas avec la station nature.Comment vont réagir les autres maires?

  • #7

    indigné (mercredi, 21 décembre 2016 13:46)

    n'en n'avez -vous pas assez de taper sur le Maire de Bedous, il n'est plas plus que les autres individualiste mais uniquement soucieux de son village comme le sont les autres maires de la vallée, oubliez vos rancoeurs et passez tous un bon Noël.

  • #8

    indigné ? sans rire! (samedi, 24 décembre 2016 11:20)

    Ouh là mais le Maire de Bedous il a d'autres chats à fouetter, Monsieur fait de la politique internationale, transfrontalière !
    Oui oui ! S'il n'a pas de convictions il a de l'ambition !
    Je pense qu'il se voit déjà Maire de la future grande commune qui regroupera l'ensemble de la vallée, vice Président de la grande Interco, au Département, bras droit de Rousset à la Région et encore en activité professionnelle, un sur homme notre Maire de Bedous!
    Lui la réforme territoriale il est pour, c'est bien pour les projets transfrontaliers a t il déclaré en Espagne!
    Plus rien ne l'arrête à notre Henri, il est bien au dessus des élus Aspois qui ne comprennent rien!
    De la rancœur ? ah non non indigné je sais pas ce qu'il était avant mais c'est le Maire qu'il est aujourd'hui qui me dérange ! On verra demain ....

  • #9

    Contribuable (lundi, 26 décembre 2016 09:55)

    Comment ça les projets transfrontaliers ? Aucun n'aboutit, les soutient -il d'abord ?
    Ca m'étonnerait.

  • #10

    Gene J (mardi, 03 janvier 2017 17:42)

    Pourriez-vous m'expliquer pourquoi Mme MEDARD se présente avec M. LACRAMPE?
    D'abord quelle légitimité , puisque la CCVA n'existe plus, ne faudrait-ils pas une élection ou un référendum dans la vallée pour savoir qui devrait nous représenter? En plus je croyais qu'elle était plutôt à gauche, ou alors elle va là où le vent tourne!
    Ah la place est bonne!
    Que veux dire l'accord pour le Somport et Candanchu, je pense qu'un juriste pourrait vite démonter cet accord, les représentants ne représentant qu'eux mêmes!
    Donc, la place est bonne!!!
    Quel cinéma!

  • #11

    candidature (mardi, 03 janvier 2017 23:36)

    Je préfère Mme MEDARD qui se présente avec M LACRAMPE, au moins des alliances qui paraissent saines, plutôt que M LUCBEREILH qui soutient M COSTE pour essayer de faire battre M LACRAMPE son premier adjoint. !
    Il faut espérer que les élus auront un peu de bon sens et qu'ils voteront d'abord en leur âme et conscience.
    Supposons que M COSTE soit élu : comment pourra t'il être à Oloron, sur sa commune, au Conseil Départemental et sur son nouveau lieu de travail ? Rien qu'un arriviste ! Les places doivent être très bonnes non ?

  • #12

    Gene G (mercredi, 04 janvier 2017)

    Ben voyons ! Un jour à droite, un jour à gauche saupoudré d’écolo. Ils se valent tous, encore un exemple, alors au niveau gouvernemental !! Ca me rappelle une chanson de Dutronc « Je retourne ma veste ». Lucnereilh n’essaye pas de faire battre Lacrampe, c’est peut-être aussi Lacrampe qui fais un croc en jambe à Lucbéreilh, les alliances ne sont saines ni d’un côté ni de l’autre et pour le bon sens on en reparlera. Les places sont très bonnes et la rétribution intéressante. C’est vrai que Coste travaille, mais avoir un élu proche du terrain c’est pas mal aussi.
    Par contre je remarque que Lacrampe était Inspecteur des impôts et Médard trésorière!! Au secours..........

  • #13

    Pomponnette (mercredi, 04 janvier 2017 11:20)

    Oui bon leur ancien job respectif on s'en cogne je vois pas dans votre remarque une quelconque démonstration de quoi que ce soit ?!
    Coste et Lucbereilh c'est le pompon quand même!
    Après si Lacrampe comme beaucoup le disent n'a pas fait de politique jusque là sur l'interco pourquoi en ferait il après ?
    Donc que les présidents des intercos s'entendent sur la candidature de Lacrampe moi je trouvais ça plutôt sain et apolitique pour une fois !!!!
    J'ai bien peur que l'on assiste comme d'habitude à une guéguerre d'égos et d’intérêts personnels et point barre!

  • #14

    Gene G (mercredi, 04 janvier 2017)

    Oui pompon, c'est vrai "on s'en cogne de leur ancien job", enfin pas moi, c'est un état d'esprit...Après c'est la vie...Et j'allais oublier, Bonne année à tous,

  • #15

    Voisin (mercredi, 04 janvier 2017 12:32)

    Moi non plus je ne comprends pas votre raisonnement Gene ? Un état d'esprit ? lequel ?
    Qu'ils soient aux Impôts ou Mécanos ?
    Par contre votre Maire de Bedous il sait où il va lui !
    Quelqu'un disait plus haut qu'il avait de l'ambition et c'est peu de le dire !
    Pour moi le pire de tous c'est lui !
    Au début je trouvais ce blog calomnieux et aujourd'hui je le trouve trop gentillet !
    C'est seulement aujourd'hui que j'ouvre les yeux et que je me dis que M. Bellegarde a toujours manœuvré par derrière, qu'il n'a jamais eu le courage de ses convictions (s'il en a)!
    Il va se présenter avec Coste contre la Présidente de la CCVA, pourtant c'est bien ensemble qu'ils ont avancé jusque là ?
    Le torchon brûle entre eux mais pourquoi ?
    A part la station de sport nature et le déménagement de l'office du tourisme qu'ont ils comme désaccords ?
    Quelle place Monsieur Bellegarde vise t'il dans la future intercommunalité ? j'aimerai le savoir !
    Si jamais il vise le tourisme vu comme il le gère en vallée, il n'a pas honte !

  • #16

    Grande interco Petits esprits (mercredi, 04 janvier 2017 12:56)

    La grande interco vous disiez:

    "La réponse est claire, elle va dépendre de nos élus, de leur implication, de leur motivation et de leur volonté à gérer pour le mieux les intérêts de notre vallée ! Chaque commune aura un élu siègeant dans la future intercommunalité : à eux de porter d'une même voix l’intérêt valléen, de sortir de leurs clivages politiques qui n'a de sens et de portée qu'à désunir la vallée !"

    Et bien nous voilà dans l'ambiance !
    La future intercommunalité sera belle et bien un ring de petits coqs politiquement aliénés.
    Il n'y a rien à espérer on avancera jamais dans cette vallée !
    Lacrampe, Coste, Bareille .... il en manque un non ? Je ne serais pas surpris que Lassalle nous fasse une petite candidature spontanée samedi !!!!

  • #17

    Gene J (mercredi, 04 janvier 2017 14:12)

    Non voisin, Impôt ou mécano, ça n'est pas la même chose, cherchez bien.
    Par contre, je ne savais pas que le Maire de Bedous se présentait, il a de l'ambition, mais les autres aussi.

  • #18

    Voisin (mercredi, 04 janvier 2017 15:49)

    Pourquoi ce n'est pas la même chose ? c'est de la ségrégation contractuelle Gene ? de la caricature ? les percepteurs tous des voleurs ? Bien justement on dit la même chose des garagistes !
    Monsieur Bellegarde ne se présente pas au poste de Président puisque c'est Monsieur Coste qui se présente mais logique comptable de percepteur et de mécano je vous parie qu'il vise autre chose !

  • #19

    Gene J (mercredi, 04 janvier 2017 17:56)

    Décidément tout va bien en France, cher "Voisin", puisque vous êtes content, surtout ne vous plaignez plus de nos élus, et ne changez rien!! Regardez la représentation française et on pourra en reparler. Non les percepteurs ne sont pas des voleurs, ils appliquent juste les recommandations de Bercy, et non les garagistes ne sont pas des voleurs non plus, ils réparent les voitures que vous utilisez. Après ségrégation ou pas? c'est vous qui le dites. Caricature, pour ceux qui sont bien lotis, c'est un terme facile.

  • #20

    Aspois 64 (mercredi, 04 janvier 2017 18:09)

    Ok Gene, moi je suis d'accord, et bonne année dans notre belle vallée

  • #21

    Voisin (mercredi, 04 janvier 2017 18:29)

    Non mais Gene, moi j'ai jamais dit que tout aller bien ?
    Mais c'est quoi alors votre problème avec les gens qui ont travaillé aux impôts ?
    Je vous cite:
    "Par contre je remarque que Lacrampe était Inspecteur des impôts et Médard trésorière!! Au secours.........."
    et aussi
    "Oui pompon, c'est vrai "on s'en cogne de leur ancien job", enfin pas moi, c'est un état d'esprit...Après c'est la vie.."

    Donc plutôt que m'agresser sur du hors sujet vous feriez bien de vous expliquer clairement sur vos propres propos ?

    Et Aspois vous êtes d'accord avec quoi au fait ??? que les garagistes réparent les voitures ? ah oui je suis d'accord aussi c'est de la caricature il parait même que tous les dentistes ne sont pas des menteurs !
    On en apprend des choses ce soir !!!

  • #22

    Gene J (mercredi, 04 janvier 2017 19:09)

    Oui j'ai beaucoup appris ce soir, il ne faut surtout pas s'énerver cher voisin. Je vous dit juste de regarder la représentation des élus, c'est tout, et j'aimerai bien que cela change, avoir un peu plus de représentant qui sortent de la vie ouvrière, des professions libérales, des entreprises, etc...,mais c'est juste mon opinion. Allez je vais boire l'apéro, bonne soirée,

  • #23

    rappel (mercredi, 04 janvier 2017 19:26)

    Monsieur LACRAMPE a été élu pour 6 ans à la tête de la C.C.P.O., la-dessus la loi NOTRE est venu tout chambouler, et avec l'agrandissement de l'intercommunalité,
    les présidents des communautés nouvellement arrivés à Oloron, ont la sagesse de soutenir M. LACRAMPE, afin qu'il termine son mandat, en contre partie ils seront tous les trois candidats à une vice présidence et ce jusqu'à 2020 qui verra les nouvelles élections municipales et le nouveaux élus éventuels. De plus il est légitime que les gens qui depuis plus d'un an n'ont pas ménagé leur peine pour la construction de cette nouvelle intercommunalité soient récompensés de leurs efforts. Ils dépassent leur étiquette politique et tant mieux car c'est comme ça que l'on pourra avancer bon courage à eux et merci pour la vallée à ceux qui nous représentent.

  • #24

    Aspois 64 (mercredi, 04 janvier 2017 19:34)

    OK, c'est une vision des choses

  • #25

    Sagesse (mercredi, 04 janvier 2017 19:49)

    C'est pas la mienne non plus. Mais puisque Lacrampe doit finir son mandat, il faut qu'il soit soutenu sagement par les autres président (qui ne le sont plus d'ailleurs)mais il faut les récompenser parce qu'ils ont bien travaillé, ils ont été gentils. C'est un peu comme quand on change de président, ce dernier récompense ses amis en les plaçant à des postes intéressants. Au fait il a fait quoi Lacrampe, à part faire ce que lui demandait le Préfet, je vais lui envoyer des bonbons, c'est la période. Et bravo pour la nouvelle interco qui va doucement éliminer les petits territoires. Encore 3 ans........

  • #26

    Voisin (mercredi, 04 janvier 2017 20:13)

    Ah bien dit comme ça Gene c'est mieux !
    Saviez vous que Lucbereilh qui soutient Coste (oh la blague quand on y pense! ) et bien a commencé sa carrière "d'ouvrier" à la direction des impôts lui aussi puis ingénieur d'affaire, cadre, attaché de direction, PDG... un représentant de la vie ouvrière quoi !!!
    Coste Directeur de l'abattoir un autre ouvrier, et Bareille ingénieur en fluide, oui là je me sens bien représenté!
    Pourquoi pas d'ouvrier ? il faut se présenter Gene !

  • #27

    ouvrier ? (mercredi, 04 janvier 2017 20:46)

    oui les ouvriers peuvent participer et être élus, il faut simplement qu'ils fassent ce qu'il faut pour ça, ne pas se plaindre d'être ouvrier, au contraire en être fier, montrer par son implication que l'on peut aussi avoir de bonnes idées travailler dans ce sens se faire connaitre et surtout y croire.

  • #28

    pomponette (jeudi, 05 janvier 2017 09:44)

    Gene je suis pomponnette pas pompon à quoi bon mettre son pseudo s'il est écorché !
    Je vais pas en rajouter sur les carrières de nos élus, je pense comme voisin.
    Qu'un élu soit fonctionnaire, indépendant, ouvrier, blanc, noir, marié, divorcé ou en scooter ne m’intéresse pas.
    Ses projets pour la collectivité oui !

lun.

20

oct.

2014

Page blanche

Chers lecteurs, voici cette page blanche en guise de commentaires pour vous exprimer librement sur vos sujets (suivant notre charte)...

176 commentaires

Bedous, c'est dans le Vallon, la Vallée d'Aspe, le Haut-Béarn, les Pyrénées atlantiques...

Des explications sur le fonctionnement-type d'une commune, son budget, son maire, son conseil municipal :

"Une commune, comment ça marche ?"

A l'attention de nos commentateurs désirant préserver leur anonymat, vous n'êtes pas obligés de remplir la case Site internet du module Commentaires du Blog.