Quel devenir pour nos écoles ?

 

Depuis une vingtaine d'années, de gros projets tels que le tunnel du Somport ou le rétablissement de la ligne devaient revitaliser la vallée. Force est de constater que la démographie est pourtant en baisse constante.

Une des conséquences concerne nos écoles. D'année en année, des postes sont supprimés et maintenant sonne l'heure de la restructuration pour les établissements du vallon. Une restructuration dont les modalités sont encore assez floues.

Après moultes réunions entre les élus, les parents, les enseignants, la sous-préfète, et les inspecteurs de l'Education Nationale, on semble s'orienter vers 2 pôles, Accous et Bedous. Après l'école de Lées-Athas, c'est donc l'école d'Osse qui fermerait ses portes, malgré l'opposition du conseil municipal.

Un village qui perd son école est un village qui meurt un peu plus et cette triste fatalité n'a en effet de quoi réjouir personne.

 

Y aurait-il eu quelque chose à faire pour éviter d'en arriver là ? Il est évident que l'économie en berne et le manque d'emploi sont des freins à l'attractivité de notre vallée (et d'autres territoires similaires).

 

Y a t-il encore des solutions à trouver pour inverser la tendance ?

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 24
  • #1

    Club des PRAFs (dimanche, 26 février 2017 16:50)

    Incroyable, 5 jours, aucun commentaire.
    Vive la PRAF attitude !

    (Plus Rien A Foutre)

  • #2

    diu biban dé gaûcho (dimanche, 26 février 2017 19:30)

    tiens un amateur de Brice Teinturier !
    pour le travail, l'argument est faux notre vallée représente le plus faible taux de chômage du département,on est quasiment sur du structurel. Il suffit de recenser , le nombre d'emplois occupés par des non valléens ou de se poster à l'entrée de Bedous à 8 heures du matin ( je sais on a autre chose à faire, alors demandez à vos élus les diagnostics de territoire ! rires)
    la question à se poser pourrait être : quel intérêt à vivre dans la vallée ?
    comment est on accueilli et intégré ? peut on se loger ?
    quels services ?
    pour nous rassurer tous les territoires ruraux sont dans le même déclin. En 30 ans nous sommes passés de 46 millions d'habitants à 66 millions en France ( sans compter les clandestins pour faire plaisir à ses voyo.. de FN ) et pourtant nos campagnes se dépeuplent. Attrait de la villeet de ses lumières, dynamisme urbain, grossissement des exploitations dont moins d'agriculteurs .....
    Dans le département les aldudes et la soule ont entrepris une démarche de diagnostic et d'actions, à voir , les problématiques étant les mêmes pour maintenir la population.
    adischatz la compania

  • #3

    Toto le chasseur (dimanche, 26 février 2017 19:42)

    A Lees, c'est les conseillers qui ont voté la fermeture de l'école !
    Ils auraient pu faire comme à Osse et laisser l'inspecteur d'académie prendre ses responsabilités et faire le sale boulot.
    On voit bien l'intérêt que Lees porte à l'éducation ! La chasse et l'ignorance c'est surement mieux !
    A chacun ses valeurs.

    Là où on ferme une école on ouvre une prison disait Victor Hugo.

  • #4

    ??? (dimanche, 26 février 2017 20:09)

    Pourquoi fermer l'école d'osse et non pas celle d'accous village si froid et triste?

  • #5

    Anonyme (dimanche, 26 février 2017 20:51)

    Où est la solidarité entre les communes ?

  • #6

    génial (dimanche, 26 février 2017 21:24)

    bravo@??? on ne l'avait pas envisagé, mais en effet cela pourrait se faire, solidarité partagée, si c'est bon pour l'un pourquoi pas pour l'autre ?

  • #7

    Aspe (dimanche, 26 février 2017 21:36)

    Ou en est on du vote dans les autres communes ?

  • #8

    Pourquoi ? (lundi, 27 février 2017 09:50)

    Pas concerné mais si les deux pôles de Bedous et Accous sont retenus, puisque on tend vers ça, c'est sûrement parce que les groupes scolaires sont mieux équipés.
    @ diu biban.... ne faisons rien de plus alors pour faire venir des familles avec leurs enfants, il est là le problème, quel travail pour ces gens là ? Qu'a t'on à leur proposer ? @ Toto le chasseur un peu de courage tout de même, les élus sont en place c'est à eux de décider, pourquoi se cacher derrière les autres ! A chacun ses responsabilités.

  • #9

    Anie (lundi, 27 février 2017 11:52)

    La praf attitude ça existe !
    la preuve ci dessus, des élus qui votent la fermeture de l'école de leur village c'est normal !
    que les plus gros villages absorbent toutes les activités normal aussi !
    donc si les villes absorbent aussi toute la population , normal aussi !
    @ pourquoi ?
    de quoi se plaint -on ?

  • #10

    @ Pourquoi (lundi, 27 février 2017 12:47)

    qui dit que l'on tend vers ça ? attendons de voir les décisions officielles, ce n'est pas ça qui avait été demandé aux communes ont leur demandait de se positionner sur un regroupement sur 4 pôles, où tous les villages gardaient leur école. Les élus étaient d'abord tous d'accord, les enseignants aussi, les classes avaient même été désignées par eux en concertation avec l'inspecteur. Alors que s'est-il passé, les parents sont montés au créneau, pourquoi ? cherchez vous trouverez ! Car de grâce ne croyez pas tout ce qu'ils vous disent, et surtout que c'est dans l'intérêt des enfants ! à qui profite le "crime" dis-t-on dans les enquêtes policières à bon entendeur salut.

  • #11

    As du volant (lundi, 27 février 2017 15:55)

    a Lees on a une alternative impériale...cf le blog :
    aspelarepliquedespyrenees.blogspot.com

  • #12

    momo Fario (lundi, 27 février 2017 17:40)

    Eh oui, on est comme ça à Lees, la dernière fois on a voté la suppression de l'école !
    on est les seuls dans le département, donc les premiers, super non ?.
    La prochaine fois, on vote la suppression de la municipalité et on se rattache à Accous !
    eh oui , on sera encore les premiers !

  • #13

    tuquet (mardi, 28 février 2017 11:56)

    merci gaston larensou d avoir au cours de vos mandats de maire moderniseles classes de l ecole d accous certains elus actuels avaient conteste les investissements mais en recoltent les fruits aujoudhui mon cher gaston du dois etre malheureux de voir tout ce desordre dans la vallee

  • #14

    Tuquet 2 (mardi, 28 février 2017 14:52)

    Tout à fait d'accord tuquet et merci aussi à l'équipe du regretté j.p Cazaux qui avait investi pour une nouvelle classe , mais les élus actuels devraient respecter les élus d'osse en aspe qui veulent conserver leur école , quand à lees qu'elle est leur position ?

  • #15

    Ouf... (mardi, 28 février 2017 15:46)

    Voilà ce qui pourra être écrit en septembre 2017 si le projet abouti :
    Chères nouveaux arrivants en Vallée d'Aspe bienvenus.
    Pour vos enfants nous vous proposons une écoles de qualité.
    Un pôle à Accous rénové pour accueillir les maternelles et CP ; salle de motricité, classes de qualité, ...
    Un second pôle sur Bedous accueillant les primaires ; avec tout le matériel informatique et numérique nécessaire aujourd'hui.
    La richesse éducative de notre vallée fait que vous pourrez inscrire vos enfants soit dans un parcours classique monolingue et vous pourrez aussi faire le choix de les inscrire sur un parcours bilingue béarnais; qu'est ce que c'est bien d'avoir ce choix, quelle richesse.
    Nous remercions bien évidemment toutes les communes, sachant que parfois les décisions ont été dure à prendre, la communauté éducative et toutes les personnes ayant contribué à apporter à nos enfants une richesse éducative pour tous.
    Merci du fond du cœur

  • #16

    Ouf Ouf (mardi, 28 février 2017 16:17)

    ou alors ceci, chers arrivants, sachez que où que vous alliez habiter vous trouverez une école. à Bedous 2 classes bilingues, et une classe unilingue à Accous une classe où vous seriez bien en petit groupe, à Lees une autre école, dans un environnement agréable, et à Osse une école grande aérée, ensoleillée, vous y trouverez aussi des enseignants, très motivés, qui comme jusqu'à aujourd'hui se sont toujours bien occupé de leurs élèves, élèves si l'on regarde ce qu'ils sont devenus n'ont rien à envier à beaucoup d'autres qui pourtant étaient dans des écoles super équipées,combien d'enfants devenus ingénieurs et cadre supérieur sont sortis de ces écoles, plus que dans beaucoup d'endroit. Bienvenue en vallée d'aspe, où tous les élus sont super et respectent leur collègues, et nous les remercions d'avance de nous laisser nos écoles, merci à tous et bonne chance à nos enfants.

  • #17

    tuquet (mardi, 28 février 2017 16:59)

    ce n est pas avec la nouvelle interco que la vallee va se developper il n y a plus de projets credibles afin d amener des jeunes dans nos villages ou l on rencontre des ames perdues certaines dans le desarroi ou aussi la solitude d un vieux berger qui lui se rappele d avoir vu toutes les maisons de son village habitees et aujourdhui vides ou abandonnees

  • #18

    Fabienne (mercredi, 01 mars 2017 08:55)

    Le passé n est plus et l avenir est a construire !!! Les constats sont faits alors a quoi bon torpiller a tout va ?
    Proposons des solutions et remontons nos manches !!!! Tout le monde a sa part de responsabilité et souligner ce qui ne va pas c est bien , mais ça ne fait pas avancer.....
    Alors arrêtons de voir la poutre devant la porte de notre voisin.....

  • #19

    Aubépine (vendredi, 17 mars 2017 10:34)

    Et la paille sur le toit....? Alors ouvrons grand les yeux!

  • #20

    étonné (vendredi, 17 mars 2017 11:31)

    Allons de l'avant.Osse va certainement perdre son école,la faute au manque de solidarité de bedous? L'entreprise BURS fait un toit communal à bedous,maigre compensation pour un ami....

  • #21

    "mesclagne" (jeudi, 06 avril 2017 09:49)

    N'allons pas tout mélanger quand même ! Rien à voir

  • #22

    étonné (jeudi, 06 avril 2017 19:12)

    n'y a t-il pas un charpentier à bedous? Il m'étonnerait que celui-ci ait un chantier à osse.

  • #23

    ? (vendredi, 07 avril 2017 09:08)

    quel rapport avec l'école étonné ?

  • #24

    surpris (vendredi, 07 avril 2017 09:13)

    mon cher etonne je ne suis pas surpris de ces petits arangements qui sentent la petite magouille comme cela existe dans la vallee

lun.

20

oct.

2014

Page blanche

Chers lecteurs, voici cette page blanche en guise de commentaires pour vous exprimer librement sur vos sujets (suivant notre charte)...

165 commentaires

Bedous, c'est dans le Vallon, la Vallée d'Aspe, le Haut-Béarn, les Pyrénées atlantiques...

Des explications sur le fonctionnement-type d'une commune, son budget, son maire, son conseil municipal :

"Une commune, comment ça marche ?"

A l'attention de nos commentateurs désirant préserver leur anonymat, vous n'êtes pas obligés de remplir la case Site internet du module Commentaires du Blog.