Conseil Municipal du 14 décembre 2017

Pour cette dernière séance de l'année, l'ordre du jour était important et chargé, si bien que le maire a jugé bon d'enlever une question à l'ordre du jour mettant en avant qu'il avait tous pouvoirs, que ce n'était donc pas nécessaire de délibérer notamment sur "le bail commercial pour le centre de télétravail".

 

Ce sujet est pourtant important tant dans son fonctionnement que dans l'investissement, puisque contrairement aux prévisions, il est fait appel à un professionnel pour lancer et gérer cette structure. Encore un projet pas très bien "ficelé".

(Coût : 376 000 € dont la moitié environ à la charge de la commune)

Lors du lancement de l'opération, (en 2016) le maire avait mis en avant un fonctionnement qui serait pris en charge par l'intercommunalité, sauf qu'au niveau de la Communauté de Communes, il n'en n'a jamais été question.

On va donc très bientôt voir ce lieu ouvrir ses portes.

 

Par contre le conseil a délibéré pour des locations de locaux bien moins importantes :

location salle de réunion à la mairie à une personne privée : utilisation un dimanche par mois pour des séances de chi kong : 100 € par an

 

bail commercial au presbytère 30 € par mois à compter du 1er novembre 2017

 

Création de l'opération Aménagement de la bibliothèque

Le permis de construire étant accordé, les travaux peuvent commencer, même si toutes les subventions ne sont pas encore attribuées.

La subvention de 57 800 € accordée par la Région permet le montage de l'opération.

 

Subvention exceptionnelle au réseau de chaleur

2200 € sont nécessaires pour équilibrer les dépenses.

Les explications ne sont pas très claires, le doute subsiste quant au remboursement, par la suite, de cette subvention au budget principal.

Le montant de l'aide annuelle s'élève donc à 7 400 €.

 

A partir du 1er janvier 2018 les documents d'urbanisme seront payants pour la commune et seront traités par un nouveau service à l'Intercommunalité. En effet, les services de l'état continuent à se désengager.

 

Attribution de compensation par l'Intercommunalité

Courant 2018, la gestion de la salle polyvalente va revenir à la commune.

L'intercommunalité versera une subvention annuelle forfaitaire de 27 000 €.

 

Les délibérations sont votées à l'unanimité.

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    ? (jeudi, 28 décembre 2017 09:29)

    Pour seulement 30 euros par mois c'est plus un bail d'amis que commercial pour le presbytère.

  • #2

    Citoyen (jeudi, 28 décembre 2017 13:51)

    Quand on voit l état intérieur on se dit que la commune n a peur de rien de louer ça.....

  • #3

    Etonné (jeudi, 28 décembre 2017 15:57)

    Un bâtiment où rien n'est aux normes, ça m'étonne qu'ils aient le droit de le louer. S'il y a le moindre pépin, la commune va s'en mordre les doigts...
    A propos du centre de télétravail, je vois que c'est un professionnel qui va le gérer ? Il y avait une association qui s'était constituée pour la gestion de ce lieu et qui avait participé à toute l'élaboration du projet, qu'est-elle devenue ? Ce professionnel ne fait pas ça gratuitement, je suppose. Qui le paye ? La commune ?

  • #4

    Contribuable (vendredi, 29 décembre 2017 10:17)

    Curieux tout ceci, rien n'est affiché encore.
    J'aurais bien aimé voir la convention pour la gestion du tiers lieu ! Oui une association existe, elle va sans doute s'impliquer dans ce fonctionnement, mais rien sans rien, sous forme de bénévolat ça m'étonnerait.

    Pour ce qui est du presbytère, si pépin, qu'il ne faut surtout pas souhaiter, ça les "boustera" pour faire les travaux (avec l'argent de l'assurance) !
    Les finances communales ne doivent pas être brillantes.

    Pourtant les factures d'eau ne sont toujours pas arrivées....


  • #5

    David D. (vendredi, 29 décembre 2017 11:37)

    Une commune ne peut louer un bâtiment qui n'est pas conforme, va t'il recevoir du public? que va t'il se passer dans ce bâtiment? un logement? bref toujours aussi vague, comme le reste. Le tiers lieu, qui va s'aventurer à gérer cette structure, et le loyer, et l'élec., et les charges, hum, encore un cailloux dans la chaussure du maire!!

lun.

20

oct.

2014

Page blanche

Chers lecteurs, voici cette page blanche en guise de commentaires pour vous exprimer librement sur vos sujets (suivant notre charte)...

169 commentaires

Bedous, c'est dans le Vallon, la Vallée d'Aspe, le Haut-Béarn, les Pyrénées atlantiques...

Des explications sur le fonctionnement-type d'une commune, son budget, son maire, son conseil municipal :

"Une commune, comment ça marche ?"

A l'attention de nos commentateurs désirant préserver leur anonymat, vous n'êtes pas obligés de remplir la case Site internet du module Commentaires du Blog.